Jewellery Ethically Minded

JEM Jewellery Ethically Minded
logo de Jewellery Ethically Minded

Création 15-09-2008 (immatriculation de la société
Dates clés 27-03-2014 cession
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Dorothée Contour
Activité Commerce de gros d'articles d'horlogerie et de bijouterie
Site web [1]

Chiffre d'affaires 78 000 € au 31-12-2009

compte récents non disponibles

Résultat net 17 000 € au 31-12-2009 (perte)

JEM ou Jewellery Ethically Minded[1], est une marque française de création de bijoux créée en 2009. Cette entreprise de joaillerie a choisi dès son origine, comme le reflète son nom, d’associer éthique et esthétique : elle s’est imposée des exigences sur l’origine des matières précieuses utilisées, la traçabilité de leur approvisionnement, et la fabrication finale des bijoux.

HistoriqueModifier

La marque Jewellery Ethically Minded est fondée en 2009, en incluant dès l’origine une exigence spécifique sur l’or utilisé, comme le reflète l’appellation retenue : l’extraction minière du métal précieux doit être faite par des entreprises artisanales, respectueuses de leur environnement et de leurs employés[2],[3]. Le recours à des partenaires certifiés Fairmined permet à la marque de garantir le respect de ces exigences sur l’or ainsi qu’une traçabilité des approvisionnements. C’est la première maison de joaillerie française à s’engager dans la filière Fairmined[4].

En 2013, Dorothée Contour reprend la direction de la marque, et lance de nouvelles collections[5],[6]. Elle confirme la nécessité pour une marque de luxe d’associer l’éthique à l’esthétique, et ce d’autant plus pour des bijoux dont l’achat est souvent associé à des moments importants dans une vie[7], elle opte pour une fabrication artisanale des produits en France, dans les Vosges[8],[9],[10]. Elle opte également pour l’utilisation de diamants de synthèse, ayant les mêmes caractéristiques physiques que les diamants naturels et permettant de contourner les trafics de toute sorte autour de cette matière première[11],[12],[13].

En , la société s’implante rue d’Alger, dans le premier arrondissement parisien, entre la rue de Rivoli et la rue Saint-Honoré. Le lieu est aussi un lieu d’exposition et un lieu de vente, même si les collections sont présentées également dans de grands magasins comme les Galeries Lafayette[10],[12].

Les collectionsModifier

Jewellery Ethically Minded propose plusieurs collections, déclinées quelquefois en or 18 carats jaune, rose et blanc, telle la collection Voids dessinée par India Mahdavi, avec ses anneaux et manchettes dont les cercles réguliers dévoilent la peau nue, la collection Octogone, conçue par Ha Yeon Lee, aux lignes géométriques, architecturales et contemporaines, la collection Sillons imaginée avec Adeligne Darmagnac, ou encore la collection Anagramme superposant les textures[6],[8],[10].

RéférencesModifier

  1. « Chiffre d'affaires, résultat, bilans et informations légales », sur www.societe.com (consulté le 3 juin 2019)
  2. Emilie-Alice Fabrizi, « JEM lève 500 000 euros », Fashion Network,‎ (lire en ligne)
  3. Sandrine Merle, « Erwan Le Louër ou JEM l'éthique », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  4. Marine de La Horie, « Spécial joaillerie : le pari d'une joaillerie éthique et durable », Le Point,‎ (lire en ligne)
  5. « Les bijoux éthiques en or de JEM exposés à Paris », Le Journal du Luxe,‎ (lire en ligne)
  6. a et b « JEM, une joaillerie éthique », Le Gemmologue,‎ (lire en ligne)
  7. (en) Misha Pinkhasov, « From Sustainable Luxury to Luxurious Sustainability », HuffPost,‎ (lire en ligne)
  8. a et b Hervé Dewintre, « JEM: une joaillerie éthique de caractère », L'Officiel,‎ (lire en ligne)
  9. « Le bijou éthique tente de percer », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  10. a b et c Pauline Castellani, « Portraits de cinq créateurs qui dynamisent la joaillerie française. Dorothée Contour : l’or éthique de JEM », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  11. V. Pé., « Style. Quoi de neuf ? Feux d’artifices », M, le magazine du Monde, no 361,‎ , p. 48
  12. a et b Erwan Morice, « Green Reflex : JEM Paris, pionnier des bijoux éthiques », BFM Business,‎ (lire en ligne)
  13. Emilie Zonino, « Néo-diamant : 15 bagues coups de cœur qui donnent envie de porter le diamant autrement. 5/15. JEM (Jewellery Ethically Minded). Bague en or et diamant éthique », Vogue,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier