Ouvrir le menu principal

Jean Réal

cinéaste documentariste, écrivain
Jean Réal
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Jean Réal est un écrivain et cinéaste français, né en 1950 à Paris.

BiographieModifier

Réalisateur de films documentaires dont les sujets évoluent autour de l’art et des artistes, il a tourné avec Antoni Clavé, Manuel Vasquez Montalban, Ricardo Bofill, Bernard Faucon, Bernard Plossu, Antoni Tapiès, Jordi Savall, Tete Montoliu

Jean Réal a également coproduit et distribué les versions européennes de plusieurs documentaires américains : ceux réalisés par Robert Snyder avec Pablo Casals, Igor Stravinsky, Claudio Arrau, Henry Miller et Anaîs Nin[1], ainsi qu’un film de Gary Conklin sur le tournage par John Huston de Au-dessous du volcan. En 1990, il dirige la restauration et la sortie de Esquizo, un long métrage inédit réalisé en 1970 par l’architecte catalan Ricardo Bofill (sélectionné à la Mostra de Venise en 1991). Pour échapper à la censure franquiste, le film avait été tourné clandestinement à Barcelone, et n’avait jamais été montré[2].

Jean Réal a rédigé une étude sur les rapports du cinéma et de l’architecture pour la revue El Taller (Barcelone, juin 1992).

À partir de 1995, Jean Réal s’intéresse à la greffe d’organes d’animaux sur l’homme (la xénogreffe) : il participe à un programme triennal de recherches de l’Union Européenne avec le CNRS et l’INSERM, et réalise deux films et une série documentaire sur les enjeux culturels et scientifiques de ces pratiques médicales.

Par ailleurs, il a publié un essai sur les xénogreffes, L’Homme et la bête (Stock 1999) [3], et une biographie, Voronoff (Stock, 2001), qui relate la vie du chirurgien russe qui travaillait dans les années 1920 au Collège de France, surtout connu pour ses greffes de testicules de singe sur l’homme [4]. En 2006, il publie Bêtes et juges (éd. Buchet-Chastel) qui détaille et analyse les procès faits aux animaux par les justices civile et religieuse sous l’Ancien Régime[5]. En 2008, il réunit un ensemble de 1000 textes littéraires et scientifiques pour brosser le portrait de la faune au fil des siècles, de 1500 à 1940. Le livre est mis en pages par le studio de graphistes Ich&Kar (Mots animaux éd. Buchet-Chastel)[6].

FilmographieModifier

Jean Réal a également réalisé des films avec les peintres Pierre-Marie Brisson, Lionel Guibout, Farhad Ostovani, Antoni Clavé.

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. http://www.mastersmasterworks.com
  2. http://www.encyclocine.com/index.html?menu=5213&film=27161 et http://hemeroteca.lavanguardia.es/preview/1991/09/12/pagina-41/33489378/pdf.html
  3. "Plutôt un morceau d'animal qu'un organe d'homme mort" Interview J. Réal dans Libération, 13 avril 2002
  4. "Les greffes de testicules de singes du Dr Voronoff" de Jean Yves Naud, Le Monde du 18 février 2001
  5. "Bêtes ? C'est vite dit" de P.F. Paoli, dans Le Figaro Littéraire du 25 mai 2006, et "Justice des hommes", de Ph-J. C. dans Le Monde du 9 juin 2006
  6. www.motsanimaux.com
  7. Voir L'Art sur pellicule de Lyne Crevier, dans ETC, volume 1, numéro 4, p. 72 Montréal. (ISSN 0835-7641). http://id.erudit.org/iderudit/978ac
  8. http://www.lesfilmsdici.fr/en/searchfeatures?feature[6]=SmVhbiBSw6lhbCA=&orderby=date_add