Jean-Philibert Damiron

philosophe français
(Redirigé depuis Jean Philibert Damiron)

Jean-Philibert Damiron, né à Belleville (Rhône) le et mort à Paris 6e le , est un philosophe français.

Jean-Philibert Damiron
Naissance
Décès
(à 68 ans)
Paris
Nationalité
Formation

BiographieModifier

Jean-Philibert Damiron est né à Belleville (Rhône) le [1]. Élève du Pensionnat normal, il a pour professeurs Eugène Burnouf, Abel-François Villemain et Victor Cousin. Il enseigne d'abord au collège de Falaise, puis de Périgueux et enfin d'Angers. À partir de 1821, il enseigne à Paris au collège Bourbon puis au lycée Charlemagne. Il est professeur de philosophie au lycée Louis-le-Grand et à l'École normale.

Il fonde Le Globe avec Paul-François Dubois, Théodore Jouffroy et Pierre Leroux en 1824. Il est membre de la société Aide-toi, le ciel t'aidera. Il est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1836. En 1838, il obtient la chaire d'histoire de la philosophie moderne à la Sorbonne.

Il a été inhumé au cimetière Montmartre, 8e division, ses cendres ont été transférées à l'ossuaire du Père Lachaise le .

PublicationsModifier

  • Essai sur l'histoire de la philosophie en France au dix-neuvième siècle (1828)
  • Cours de philosophie (3 volumes, 1831-36). Texte en ligne (1) (2) (3)
  • Psychologie (1831). Réédition : L'Harmattan, Paris, 2006.
  • Cours de droit naturel, professé à la Faculté des Lettres de Paris (3 volumes, 1834-42). Texte en ligne (1)
  • Discours prononcés à la Faculté des lettres (cours d'histoire de la philosophie moderne) (1839). Texte en ligne
  • Cours d'histoire de la philosophie moderne: Quelques mots sur M. Jouffroy (1842). Texte en ligne
  • Préface au Cours d'Esthétique de Théodore Jouffroy (1843). Texte en ligne
  • Discours sur Royer-Collard prononcé à la Faculté des lettres (cours d'histoire de la philosophie moderne) (1845). Texte en ligne
  • Essai sur l'histoire de la philosophie en France au XVIIe siècle (2 volumes, 1846). Réédition : Slatkine, Genève, 1970. Texte en ligne : Texte en ligne (1) (2)
  • Mémoires sur les Encyclopédistes (1852-57). Réédition : Slatkine, Genève, 1968.
  • Mémoires pour servir à l'histoire de la philosophie au XVIIIe siècle (3 volumes, 1858-64). Réédition : Slatkine, Genève, 1967. Texte en ligne (Helvétius)
(I) : La Mettrie. D'Holbach. Diderot. Helvétius. (II) : D'Alembert. Saint-Lambert. D'Argens. Naigeon. Sylvain Maréchal. De Lalande. Robinet. (III) : Maupertuis. Dumarsais. Condillac. Rapports sur l'Organon d'Aristote et sur la philosophie de Leibnitz.
  • Souvenirs de vingt ans d'enseignement à la faculté des lettres de Paris, Durand & Ladange, Paris, 1859.
  • Nouveaux mélanges philosophiques (1872) Texte en ligne

Notes et référencesModifier

  1. Acte de naissance de Jean-Philibert Damiron sur le site des Archives du Rhône, commune de Belleville, le 18 germinal an 2, (7 avril 1794), né le 17 germinal, fils de François Damiron, 43 ans, marchand de vin, et Marie-Amarande Berthelier, mariés le 2 juillet 1793 à Belleville.

BibliographieModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier