Ouvrir le menu principal
Jean Orcibal
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
BordeauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinction
Prix Amic ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean Orcibal est un historien français né à Bordeaux le et mort le dans cette même ville.

Il est membre de l'École française de Rome de 1933 à 1939, et à partir de 1952 directeur d'études à l'École pratique des hautes études dans sa spécialité de l'histoire du catholicisme moderne et contemporain. Il se consacre notamment à Fénelon en éditant sa volumineuse correspondance et au jansénisme[1].

Sommaire

ŒuvresModifier

  • La formation spirituelle d'Angelus Silesius (Johann Scheffler), thèse, 1937 ;
  • Jean Duvergier de Hauranne, abbé de Saint-Cyran et son temps, thèse de doctorat, 1944 ;
  • Louis XIV contre Innocent IX, 1949 ;
  • Louis XIV et les protestants, 1951 ;
  • Port-Royal entre le miracle et l'obéissance, 1957 ;
  • La rencontre du Carmel Thérésien avec les mystiques du nord, 1959 ;
  • Saint-Cyran et le jansénisme, 1961 ;
  • La spiritualité de Saint-Cyran, 1962 ;
  • Le cardinal de Bérulle. Évolution d'une spiritualité, 1965 ;
  • Saint-Jean de la Croix et les mystiques rhéno-flamands, 1966 ;
  • Benoît de Canfield. La règle de perfection, 1982 ;
  • Jansénius d'Ypres, 1989.

PrixModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier