Jean Ier de Melun

Jean Ier de Melun, mort le , est vicomte de Melun, seigneur de Tancarville et de Montreuil-Bellay. Il est nommé en 1318 grand chambellan de France par Philippe le Long[1].

Jean Ier de Melun
Biographie
Décès
Père
Mère
Jeanne de Sully (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Isabelle d'Antoing (d)
Jeanne de Tancarville (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Jean II de Melun, comte de Tancarville
Isabelle de Melun (d)
Guillaume II de Melun
Hugues de Melun, Burggraaf van Gent, Seigneur d'Antoing & d'Epinoy (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Il servit dans l'Armée du Roi les années 1318, 1338, 1339, 1342 et 1346, soit sous Philippe le Long, Charles le Bel et Philippe VI de Valois. Ce dernier, le , le choisit comme un de ses exécuteurs testamentaires, mais Jean meurt avant le roi l'année 1350, le pénultième de juillet, et est inhumé en l'abbaye du Jard[2].

FamilleModifier

Fils aîné d'Adam IV de Melun, et de Jeanne de Sully, fille de Henri de Sully et de Péronelle de Joigny, dame de Château-Renard, Jean de Melun épouse, en premières noces :

Avant 1316, Jeanne (c.1290-1328), fille unique et héritière de Robert de Tancarville († 1302) et d'Alix de Pons, de qui naîtront[2] :

Le , jour de la Saint-André, il épouse en secondes noces Isabelle dame d'Antoing, d’Épinoy, de Sottegem et de Heusden_(Flandre-Orientale), vicomtesse de Gand, fille unique de Hugues IV d'Antoing et de Marie dame de Sottegem (fille de Gautier Ier d'Enghien), dont il eut[2] :

Article connexeModifier

RéférencesModifier

  1. [PDF] Jean de Melun Sur le site de la famille O'Mahony en France
  2. a b et c Histoire de la Maison Royale de France, et des grands officiers de la Couronne Par Anselme de Sainte-Marie, vol. 2, 1674, p. 444-445