Ouvrir le menu principal
Jean Gicquel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Jean Henri Louis GicquelVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinction

Jean Gicquel, né le à Paris, est un juriste français, professeur émérite de droit public à l'université Paris I-Panthéon-Sorbonne, spécialiste du droit constitutionnel et ancien membre du Conseil supérieur de la magistrature. Il a été, de juin 2011 à octobre 2012, « déontologue » de l'Assemblée nationale, chargé de l'examen de possibles conflits d'intérêts des députés. Il a été remplacé par Noëlle Lenoir.

Sommaire

Carrière universitaireModifier

Carrière administrativeModifier

AutresModifier

DécorationsModifier

Ouvrages publiésModifier

  • Droit constitutionnel et institutions politiques, Montchrestien, 1965, nombreuses rééditions augmentées depuis
  • Le problème de la réforme de l’État, en France, en 1934, PUF, 1965
  • Essai sur la pratique de la Ve République, LGDJ, 1977 (2e édition)
  • Chroniques constitutionnelles françaises (1976-1982). D’un septennat à l’autre, en collaboration avec Pierre Avril, PUF, 1983
  • Lexique-Droit constitutionnel, en collaboration avec Pierre Avril, PUF, 1986, nombreuses rééditions augmentées depuis
  • Droit parlementaire, en collaboration avec Pierre Avril, Montchrestien, 1988, plusieurs rééditions depuis
  • Regards croisés sur les Constitutions tunisiennes et françaises, en collaboration avec Rafaâ Ben Achour, Publications de la Sorbonne, 2003
  • Lexique de droit constitutionnel, en collaboration avec Pierre Avril, PUF, 2003
  • Le Conseil constitutionnel, en collaboration avec Pierre Avril, Montchrestien, 2004
  • Dictionnaire de Gaulle, collectif, Robert Laffont, 2006
  • Démocratie représentative et défi historique, collectif, Bruylant, 2006
  • Le pouvoir exécutif dans le constitutionnalisme des États d'Afrique, en collaboration avec Ismaïla Madior Fall, L'Harmattan, 2008
  • Droit constitutionnel et institutions politiques, en collaboration avec Jean-Éric Gicquel, LGDJ, 27 éd. 2013

Notes et référencesModifier