Jean Carle

médecin français
Jean Carle

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance
Décès 2000
Carrière
Disciplines alpinisme, ski
Profession médecin

Jean Carle, né le et décédé en 2000, est un alpiniste, skieur et médecin français.

Alpiniste, Jean Carle a été membre de la première expédition française en Himalaya, au Karakoram, en 1936, aux côtés notamment d'Henry de Ségogne, Pierre Allain, Marcel Ichac, Jean Charignon, Jean Leininger, Louis Neltner, Jean Deudon, Jean Arlaud, Jacques Azémar. Il était membre du Groupe de haute montagne[1]

Excellent skieur, Jean Carle est le fondateur du Ski-club alpin parisien (Scap)[2]. Il a également été vice-président de la Fédération française de ski[3] et vice-président de la Fédération internationale de ski[4]. Pendant les Jeux olympiques d'hiver de 1948 à Saint-Moritz, le climat politique étant encore instable, il tranche le problème de visa de trois athlètes autrichiens, prévenant un incident international[5].

De 1952 à 1960, il est secrétaire général du Comité olympique français[6]. Chef de mission aux Jeux olympiques d'hiver de 1960 à Squaw Valley, il se plaint des conditions d'hébergement des participantes[7].

Jean Carle est l'époux de l'alpiniste Marie-Louise Hollier-Larousse. Il est mort en 2000[1]

BibliographieModifier

Jean Carle est l'auteur de deux livres au sujet de la haute montagne.

  • Variations des réactions psychomotrices en fonction de l'altitude, de la pression barométrique et de la tension partielle de l'oxygène dans l'air inspiré, thèse, Éditions L. Arnette, 1937.
  • La Route de Tanizong, roman, Flammarion, 1975 (), Prix de L'Alpe 1975[8]

SourcesModifier

  1. a et b Jean Carle dans l'annuaire du Groupe de haute montagne
  2. Marcel Ichac, Quand brillent les étoiles de midi, Ed. Arthaud, 1960, page 12
  3. Préface du livre d'Édouard Frendo, Le ski par la technique française
  4. The Deseret News - 23 mars 1949
  5. John E. Findling, Kimberly D. Pelle, Historical Dictionary of the Modern Olympic Movement, Greenwood Publishing Group 1996, p 249 en ligne
  6. Bulletin du Comité International Olympique, mentionné dans plusieurs bulletins de 1952 à 1960
  7. Seamus O'Coughlin, Squaw Valley Gold, iUniverseBooks, 2001
  8. Site de la Société des écrivains dauphinois