Olympic Valley

établissement humain du comté de Placer, Californie, États-Unis
(Redirigé depuis Squaw Valley)
Olympic Valley
Squaw Valley entrance sign right.jpg
Signe à l'entrée de Olympic Valley.
Nom officiel
(en) Olympic Valley (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
(en) Olympic ValleyVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
État
Comté
Localisation géographique
Olympic Valley (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
1 890 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
3 162 hab.Voir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Communauté non incorporée aux États-Unis (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Histoire
Origine du nom
Olympic Valley (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
96146Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS

Olympic Valley, connue jusqu'en 2021 sous le nom de Squaw Valley, est une ville située dans le comté de Placer, en Californie, aux États-Unis.

Elle abrite la station de sports d'hiver de Palisades Tahoe (anciennement « Squaw Valley Ski Resort »), qui a accueilli les Jeux olympiques d'hiver de 1960 — où le skieur français Jean Vuarnet a gagné la médaille d'or de descente. Il s'agit du deuxième plus grand domaine skiable du lac Tahoe, après Heavenly Valley.

Activités présentesModifier

La station met à disposition diverses activités attrayantes, aussi bien en hiver qu'en été, où se côtoient patinoire, cinéma, sorties pédestres et équestres, station thermale et courts de tennis.

Le succès de la station doit beaucoup au travail d'Alexander Cushing (en), fondateur et président de Ski Corporation, maison mère de la station de Squaw Valley. Le champion français Émile Allais a participé à la création de la station[1]

Squaw Valley est le lieu de départ de l'ultramarathon de la Western States 100.

La station accueille chaque année une conférence internationale d'écrivains.

Squaw Valley est le seul site des États-Unis doté d'un funitel.

Notes et référencesModifier

  1. « Emile Allais, le père du ski français, est mort », sur lemonde.fr, (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :