Ouvrir le menu principal

Jean-René Jannot

archéologue français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jannot.
Jean-René Jannot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Jean-René Jannot (né en 1936) est un archéologue français spécialiste de l'archéologie et des Étrusques.

BiographieModifier

Jean-René Jannot est né en 1936. Comme formation il a suivi un cursus d’historien et a obtenu l'agrégation d’Histoire à la Sorbonne.

Jacques Heurgon, Alain Hus et Raymond Bloch ont été ses maîtres. À partir de 1967, il s'est intéressé à l’Étruscologie et à partir de 1970, il est auteur de nombreuses publications sur ce sujet.

À l'Université de Nantes, il y a mis en place l’enseignement de l’archéologie et de l’histoire de l’art. Jean-René Jannot a donné des cours et des séminaires dans de nombreuses universités en France et à l’Étranger, actuellement à la retraite ses participations ne sont plus qu'occasionnelles.

Cursus universitaireModifier

  • Professeur émérite à l'université de Nantes.
  • Chercheur de l’équipe de recherches « archéologies d’orient et d’Occident » (ENS).
  • Maître assistant, professeur et directeur d’UFR à l’Université de Nantes.

DistinctionsModifier

  • Membre de l'Istituto di Studi Etruschi ed Italici (Florence-Rome)

OuvragesModifier

  • Dieux, démons et devins. Regards sur la religion de l'Étrurie antique, Picard, Paris, 1998.
  • Les Reliefs archaïques de Chiusi, École Française de Rome, Rome, 1984.
  • Religion in ancient Etruria, Wisconsin University Press, 2003.
  • À la rencontre des Étrusques, Ouest France, Rennes, 1987.
  • Regards sur la civilisation étrusque, septembre 1999.
  • La Religion des Étrusques, décembre 2000.
  • La Vie religieuse à Rome jusqu’au début de l’empire, janvier 2001.
  • La Peinture étrusque, première peinture de l’Europe ?, décembre 2002.
  • L’Italie méridionale, ou l’autre Grèce, septembre 2000.
  • Rome, des origines à Auguste : un survol, décembre 2000.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier