Alain Hus

historien et archéologue français
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Hus.

Alain Hus est un chercheur et universitaire français, historien et archéologue, spécialiste de l'étruscologie.

BiographieModifier

Né le , il est un ancien élève de l'École normale supérieure, cacique de l'agrégation de grammaire de 1950[1] et membre de l'École française de Rome (1951-1953). Il a enseigné dans les universités de Lille, Rennes et Paris IV.

PublicationsModifier

OuvragesModifier

  • avec Raymond Bloch, Les Conquêtes de l'archéologie,
  • Recherches sur la statuaire en pierre étrusque archaïque, Bibliothèque des Écoles françaises d'Athènes et de Rome, fasc. 198, Paris, De Boccard, 1961.
  • Les Étrusques, Paris, Fayard, 1959.
  • Les Étrusques, peuple secret, Paris, Fayard, 1960.
  • Les Étrusques, Paris, Seuil, collections "Microcosme", "Le temps qui court", n° 12, 1969.
  • Vulci étrusque et étrusco-romaine, Paris, Klincksieck, 1971.
  • Les Étrusques et leur destin, Paris, Picard, 1980, (ISBN 2-7084-0047-9).
  • Les Religions grecque et romaine, col. Je Sais, Je Crois, Paris, Fayard, 1961.
  • Les Siècles d'or de l'histoire étrusque (675-475 avant J.-C.).

ArticlesModifier

  • « Doctor, doctrina et les mots de sens voisin en latin classique » in Revue de Philologie, de Littérature et d’Histoire Ancienne, 1974, p. 35-45.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Cité dans le Rapport sur les travaux de l'École française de Rome pendant l'année 1950-1951, Robert Fawtier, Comptes-rendus des séances de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, 1951, vol. 95, no 3, p. 281-292

Liens externesModifier