Jean-Mathias de Barthélemy de Gramont

Jean-Mathias de Barthélemy de Gramont de Lanta
Biographie
Naissance
Toulouse
Décès
Perpignan
Évêque de l'Église catholique
Ordination épiscopale
Évêque d'Elne-Perpignan
Autres fonctions
Fonction religieuse
Abbé de Calers, de la Réale et d'Arles-sur-Tech

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean-Mathias de Barthélemy de Gramont de Lanta (né à Toulouse en mai 1687, mort à Perpignan le ), ecclésiastique, fut évêque d'Elne-Perpignan de 1723 à 1743.

BiographieModifier

Jean-Mathias de Barthélemy de Gramont de Lanta est le fils de Jacques de Barthélémy de Gramont, baron de Lanta, et de Catherine de Riquet (1652-1719)[1]. Prêtre, docteur en théologie, chanoine de Saint-Sernin de Toulouse, il est aussi prévôt du chapitre de la cathédrale de Saint-Papoul. À la mort de son oncle l'évêque du lieu François de Barthélemy de Gramont, il est pourvu en 1717 en commende de l'abbaye de Calers. Il reçoit ensuite en 1725 l'abbaye de la Réale et l'abbaye Sainte-Marie d'Arles-sur-Tech dans le diocèse d'Elne.

Nommé évéque d'Elne-Perpignan, siège vacant depuis la démission en 1722 de l'évêque non consacré Antoine-Jérôme Boyvin de Vaurouy, il est confirmé le et consacré le 26 mai suivant dans l'église du noviciat des Jésuites de Paris par Nicolas de Malezieu, évêque de Lavaur. Il meurt à Perpignan après un épiscopat de vingt ans en 1743[2].

Notes et référencesModifier

  1. François-Alexandre Aubert de La Chenaye des Bois, Dictionnaire de la noblesse, contenant les généalogies, Paris, 1774, tome II, p. 406.
  2. Armand Jean, Les évêques et les archevêques de France depuis 1682 jusqu'à 1801, Paris et Mamers, 1891, p. 274.

BibliographieModifier

  • Jean Capeille, « Lanta (Jean-Mathias de Barthélémy, de Gramont de) », dans Dictionnaire de biographies roussillonnaises, Perpignan,
  • Pedro Puiggari, Catalogue biographique des Évêques d'Elne, Perpignan, 1842, p. 119-120.