Jean-Marie Huon de Kermadec

officier de Marine français du 18e siècle

Jean-Marie Huon de Kermadec (Brest, -Bohars, manoir du Tromeur, ), est un navigateur français.

Jean-Marie Huon de Kermadec
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Fratrie
Autres informations
Grade militaire
Conflit

BiographieModifier

Frère de Jean-Michel Huon de Kermadec et neveu de François-Pierre, il entre aux gardes-marine en et fait campagne sur l' Union au Maroc (1767).

En 1768, il passe sur la frégate Terpsichore avec laquelle il fait naufrage (). Il sert alors de nouveau sur l' Union dans l'océan Indien (1770) et à l'Île-de-France et est promu enseigne de vaisseau en .

Sur l' Étourdie en 1775, il croise aux Antilles au commencement de la guerre d'Amérique et se fait remarquer durant la prise de la Dominique par le marquis de Bouillé (1778).

Lieutenant de vaisseau () sur le Glorieux, il passe sur le Bien-Aimé dans l'escadre de Cadix (1780-1781) puis sur l' Annibal dans l'escadre sous le commandement de Suffren envoyée aux Indes. En , il est transféré sur la Pourvoyeuse et devient commandant, dans la même formation, de la Subtile avec laquelle il participe aux combats de Trinquemalay () puis de Gondelour ().

Il revient en France en 1784 et fait campagne sur le Téméraire à Saint-Domingue. Nommé major de vaisseau () puis capitaine de vaisseau (), il n'émigre pas au moment des événements révolutionnaires, est arrêté et destitué comme noble et meurt le .

BibliographieModifier

Liens externesModifier