Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sorg.
Jean-Jacques Sorg
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
MutzigVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Enfants
Joseph Sorg (d)
Marie-Françoise Sorg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean-Jacques Sorg, né le à Strasbourg et décédé le à Mutzig (Bas-Rhin) est un peintre alsacien, décorateur, également auteur de portraits, retables et dessus-de-portes.

Sommaire

BiographieModifier

De 1759 à 1761, Jean-Jacques Sorg est apprenti chez les Hannong, une famille de faïenciers de Strasbourg. Il devient peintre sur porcelaine, notamment peintre en fleurs, auprès de Paul Hannong[1].

En 1795 il commence la rédaction d'un journal, qu'il poursuit jusqu'en 1813. Les questions religieuses y occupent une place centrale. S'étant converti au catholicisme, il semble qu'il ait voulu se justifier auprès de ses enfants[2]. Ce manuscrit autobiographique est aujourd'hui conservé à la bibliothèque du Grand Séminaire de Strasbourg.

ŒuvresModifier

 
La famille Sorg-Ferrazino de Strasbourg

NotesModifier

  1. Adrien Lesur et Tardy, Les Poteries et les faïences françaises, Tardy, Paris, 1969-, p. 1011
  2. Archives alsaciennes d'histoire de l'art, vol. 1, Istra, Strasbourg, 1931, p. 66

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Théodore Rieger, « Jean Jacques Sorg », in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 35, p. 3671
  • Adolphe Riff, Un peintre strasbourgeois du XVIIIe siècle. Jean-Jacques Sorg (1743-1821), Istra, Strasbourg, 1922, 15 p.

Liens externesModifier