Ouvrir le menu principal

Jean-Jacques Heilmann (inventeur)

inventeur
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'inventeur. Pour le photographe, voir Jean-Jacques Heilmann (photographe). Pour les homonymes, voir Heilmann.
Jean-Jacques Heilmann
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Père
Deux tramways électriques à accumulateurs, système Heilmann, construits à 35 exemplaires pour la Compagnie des tramways de Paris et du département de la Seine (TPDS) en 1897

Jean-Jacques Heilmann (né le à Pau[1] et mort en 1922) est un ingénieur et inventeur français originaire de Pau, connu pour avoir inventé et breveté le principe du fonctionnement électrique d'une locomotive ferroviaire.

La première motrice électrique (néanmoins alimentée par un générateur fonctionnant grâce à un moteur à vapeur) a été construite en 1892 au Havre et portait le nom La Fusée. Elle a été mise en fonctionnement sur la ligne Paris-Le Havre en 1894.

M. Heilmann a construit une usine au Havre pour réaliser ses constructions. Il vend cette usine à la Société Westinghouse[2]

RéférenceModifier

  • Brochure De l'inventeur à l'entrepreneur, histoire de brevets, Musée des Arts et Métiers (Paris), 2008.

RéférencesModifier

Liens externesModifier