Ouvrir le menu principal

Jean-Claude Ricci

professeur d'université français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ricci.
Jean-Claude Ricci
Biographie
Naissance
à Marseille
Nationalité Française
Thématique
Formation Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence
Profession Professeur de droit
Employeur Institut d'études politiques d'Aix-en-ProvenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions Chevalier de l'ordre national du Mérite (d) et commandeur des Palmes académiques (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean-Claude Ricci, né le à Marseille, est un juriste français, spécialiste de droit public.

Professeur des universités, après avoir exercé les fonctions de vice-président de l'Université Aix-Marseille III (1988-1993) et de vice-doyen de la Faculté de droit d'Aix (1983-1989), il a été de 1996 à 2006 directeur de l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence (IEP). Depuis il enseigne à l'Aix-Marseille Université.

Études et formationModifier

  • DES de droit public
  • DES de science politique
  • Doctorat d'État en droit
  • Agrégation externe de droit public

DistinctionsModifier

  • Officier de l'Ordre mérite national sénégalais
  • Chevalier de l'Ordre du mérite national français
  • Commandeur dans l'ordre des palmes académiques

Liste des principaux travaux et des publications d'ouvragesModifier

  • Les mercredis de Paul VI, analyse de contenu, PUF, 1974.
  • Le pouvoir discrétionnaire de l'administration fiscale, Thèse, Presses universaitaires d'Aix-Marseille, 1977, préface de Charles Debbasch.
  • Institutions et droit administratifs, PUF, Thémis.
  • Droit constitutionnel et institutions politiques, Économica.
  • La Cinquième République, Économica.
  • Droit administratif des biens, Thémis.
  • Droit des collectivités territoriales, PUF, Thémis.
  • Droit de la culture, Dalloz.
  • Contentieux administratif, Dalloz.
  • Introduction au droit, Hachette, « Les Fondamentaux ».
  • Droit administratif, Hachette, « Les Fondamentaux ».
  • Mémento de la jurisprudence administrative, Hachette, série « Les Fondamentaux ».

AutresModifier

Le 16 mars 2013, il se prononce contre l'adoption de la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe en signant une pétition de 170 professeurs et maîtres de conférences en droit des universités françaises[1],[2].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier