Jean-Charles-Joseph Rémond

peintre français

Jean-Charles-Joseph Rémond, né à Paris le [1], où il est mort dans le 6e arrondissement le [2], est un peintre paysagiste français.

Jean-Charles-Joseph Rémond
Joseph-Désiré Court - Portrait de Jean-Charles Joseph Rémond.jpg
Jean-Charles-Joseph Rémond, Rome, villa Médicis.
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres activités
Formation
Maître
Élève
Mouvement
Distinctions
Paysage montagneux avec une route vers Naples (1821-1825), Los Angeles, Getty Center.

BiographieModifier

Jean-Charles-Joseph Rémond est fils de l'imprimeur Jean-Charles Rémond qui fonde en 1793 à Paris une imprimerie spécialisée en gravures. Il est l'élève de Jean-Baptiste Regnault à l'Académie de peinture et de sculpture dès 1809, et de Jean-Victor Bertin à l'École des beaux-arts de Paris en 1814. Il débute au Salon de 1814 avec deux paysages historiques.

Il remporte le grand prix de Rome du paysage historique en 1821, à l'unanimité pour L'Enlèvement de Proserpine par Pluton[3]

De retour de Rome, il ouvre un atelier à la fin de 1826. Rémond se consacre au paysage historique et cesse d'exposer après 1848. À son retour d'Italie, il publia un recueil de vues de ce pays. Adepte de la peinture en plein-air, il voyagea en Italie jusqu'à Naples et la Sicile, la Suisse (ses vues du Lac de Genève et des environs de Lausanne sont interprétées en gravures par Edme Bovinet), avant de retourner en France.

Jean-Charles-Joseph Rémond est élevé au grade d'officier de la Légion d'honneur.

Collections publiquesModifier

Aux États-Unis
  • Los Angeles, Getty Center : Paysage montagneux avec une route vers Naples, 1821-1825
  • New York Metropolitan Museum of Art :
    • Vue d'Ischia depuis la mer, 1842
    • Entrée de la grotte de Posilipo, entre 1822 et 1842
    • Vue du Colisée et de l'Arche de Constantine depuis le mont Palatin, 1822-1824
    • Vue de la Basilique de Constantine depuis le mont Palatin, Rome, 1822-1825
En France
Au Royaume-Uni

EstampesModifier

  • Vues d'Italie dessinées d'après nature, vingt lithographies, 1827
  • Vues d'Italie d'après nature, second recueil de 1827 à 1832
  • Siège de Lérida (), eau-forte, 1835

PublicationsModifier

  • Principes de paysages, 1826
  • Cours complet de paysages, 1828

GalerieModifier

ÉlèvesModifier

ExpositionsModifier

  • Du au  : Un siècle de paysages, le choix d'un amateur, Lyon, musée des beaux-arts
  • Du au  : Regards sur la nature, Paris, place Vendôme, galerie Fine Art Marty de Cambiaire

BibliographieModifier

  • Encyclopédie Larousse du XIXe siècle en huit volumes.
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, graveurs, dessinateurs, Gründ, 1999.
  • Suzanne Gutwirth, « Jean-Charles-Joseph Rémond (1795-1875) premier grand prix de Rome du paysage historique », in Bulletin de la Société d'histoire de l'art français, 1981, publ. 1983, no 50, p. 203.
  • Laurie Marty de Cambiaire, avec Angélique Franck-Niclot, trad. Jane MacAvock, Regards sur la nature, une collection privée, [catalogue d'exposition], galerie Fine Art, 2013.

Notes et référencesModifier

  1. Archives de Paris, fichier de l'état civil reconstitué, fiche du 30 germinal an III, vue 12 / 51
  2. Archives de Paris, acte de décès n°1510 dressé le 10/07/1875, vue 1 / 31
  3. Collections de l'École nationale supérieure des beaux-arts, la date est bien 1821 et non 1810 comme inscrit sur le site par erreur, Rémond n'avait à cette date que 15 ans et il est rentré aux beaux-arts qu'en 1814.

Liens externesModifier