Jean-Baptiste Coclers

Jean-Baptiste Coclers, né à Maastricht le et mort à Liège le (à 75 ans), est un artiste peintre néerlandais de portraits, de natures mortes et de sujets historiques.

Jean-Baptiste Coclers
Image dans Infobox.
Autoportrait de Jean-Baptiste Coclers à l'hôtel de ville de Maastricht
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
LiègeVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Lieux de travail
Père
Enfant

BiographieModifier

Jean-Baptiste Pierre Coclers, né à Maastricht en 1696, est le fils et élève du peintre liégeois Philippe Coclers qui vivait alors à Maastricht. Philippe Coclers revint à Liège avec son fils en 1702.

De 1713 jusqu'à 1729, Jean-Baptiste étudia à Rome avec Sebastiano Conca et Marco Benefial et travailla avec le peintre paysagiste Giovanni Niccolò Servandoni.

Après ses années italiennes, il travailla quelque temps de 1729 à 1731 à Marseille où il a peint une grande fresque de la bourse (détruit). De 1731 jusqu'à 1738, il a travailla à Maastricht, après quoi il s'établit à Liège, où il fut nommé peintre de la Cour des princes-évêques Georges-Louis de Berghes, Jean-Théodore de Bavière et Charles-Nicolas d'Oultremont.

Jean-Baptiste meurt en 1772 en homme riche et peintre de grande réputation. Cependant, après sa mort,sa réputation déclina rapidement.

Son fils Louis-Bernard Coclers fut également un peintre de renom. Son second fils, Philippe Henri Coclers van Wyck, fut directeur de l'académie d'art de Marseille, ville où il fut peintre. Sa fille, Maria Lambertine Coclers, fut connue ses gravures dans le style d'Adriaen van Ostade.

ŒuvresModifier

BibliographieModifier