Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jardin des plantes (homonymie).

Jardin Lecoq
Image illustrative de l’article Jardin Lecoq
Le jardin Lecoq
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Subdivision administrative Auvergne-Rhône-Alpes
Commune Clermont-Ferrand
Localisation
Coordonnées 45° 46′ 21″ nord, 3° 05′ 19″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Jardin Lecoq

Géolocalisation sur la carte : Clermont Auvergne Métropole

(Voir situation sur carte : Clermont Auvergne Métropole)
Jardin Lecoq

Le jardin Lecoq (appelé aussi jardin des plantes de Clermont-Ferrand) est un jardin public en centre-ville de Clermont-Ferrand d'une surface de cinq hectares.

Sommaire

SituationModifier

 
Bassin du Jardin Lecoq - partie nord ; restaurant.
 
La fontaine du génie des eaux

Le jardin se situe en contrebas du plateau central de Clermont-Ferrand. Il est délimité par le boulevard Lafayette, l'avenue Vercingétorix, le boulevard François-Mitterrand et le cours Sablon. Il se situe dans le quartier des facultés, à proximité immédiate des facultés de lettres et sciences humaines, de droit, et de la bibliothèque interuniversitaire. Le rectorat siège aussi dans le parc.

HistoireModifier

 
Le jardin Lecoq sous la neige

Le premier jardin des plantes est créé à cet endroit en 1780 par l'abbé Delarbre[1].

Au XIXe siècle, le jardin est redessiné par le paysagiste Paul de Lavenne, comte de Choulot. Son nom rend hommage à Henri Lecoq, botaniste clermontois. Il comporte un kiosque à musique et une grotte artificielle. François-Louis Jarrier construit la maison du gardien et la passerelle.

La roseraie et la pergola, le long de l'avenue Vercingétorix, sont aménagées plus tard, dans l'entre-deux-guerres.

Si aujourd'hui le parc fait la part belle à la verdure et aux jeux d'enfant, les Clermontois ont par le passé été marqués par la présence de deux otaries dans une fosse en plein centre du jardin public, les deux animaux constituant alors une véritable attraction. D'autres animaux ont résidé au Jardin Lecoq (singes, oiseaux), et l'on croise encore de nombreux canards, cygnes, poisson rouges et carpes koï dans les pièces d'eau.

Le Jardin botanique de la ville de Clermont-Ferrand, aujourd'hui situé à la Charme, était situé dans l'actuel Jardin Lecoq entre 1793 et 1912[2].

Voir aussiModifier

Notes, sources et référencesModifier

  1. Une rue débouchant à la jonction du cours Sablon et du boulevard Trudaine conserve le souvenir de l'abbé Delarbre.
  2. Historique du Jardin Lecoq

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :