Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jan et Verhas.
Jan Verhas
Photo of Jan Verhas.jpg
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Fratrie

Jan Verhas our Jan Frans Verhas est un peintre belge né à Termonde le et décédé à Schaerbeek le [1]. Il était connu pour ses portraits et ses peintures de genre représentant souvent des enfants de la bourgeoisie belge. Jan Verhas a également peint des peintures d'histoire, des paysages côtiers, des scènes de plage, des paysages marins et la nature morte occasionnelle. Il était un représentant important du mouvement réaliste en Belgique[2].

Sommaire

BiographieModifier

Jan Verhas est né à Termonde. Son père Emmanuel Verhas est un peintre qui enseigne pendant vingt ans à l'Académie des Beaux-Arts de Termonde et qui en est également le directeur. Jan reçoit sa formation artistique initiale de son père, tout comme son frère aîné Frans. Tout comme Jan, son frère Frans devient un artiste à succès. Verhas étudie à l'Académie des Beaux-Arts de Termonde et à partir de 1853 à l'Académie royale des beaux-arts d'AnversNicaise De Keyser fut un de ses professeurs.[2]

Verhas termine ses études en 1860. Après avoir passé quelques mois à Paris, il participe la même année au Prix de Rome belge. Il reçoit le deuxième prix de la compétition. Cela signife qu'il n'a pas gagné la bourse substantielle qui alla avec le premier prix. Cependant, le gouvernement belge lui accorde une subvention spéciale de 1.200 francs et lui commande une composition représentant la bataille de Kallo[2].

En 1862, il voyage via Paris et Lyon en Italie, où il fait des arrêts à Turin, Milan et Venise. Il reste à Venise pendant deux à trois mois, étudiant et copiant les maîtres. Le manque de fonds le forçe à quitter l'Italie. Il retourne via Paris où à l'époque travaille son frère Frans. Jan assiste son frère dans l'exécution de plusieurs projets décoratifs. Ensuite, il se fixe à Anvers. Il y gagne sa vie en tant que portraitiste et finit la composition de la bataille de Kallo en 1863.

Entre 1863 et 1867, il demeure à Binche et à partir de 1867 à Bruxelles où il peint des portraits d'enfants et des scènes de genre d'enfants[2].

Il obtient une médaille au Salon de Paris de 1881 puis une médaille d'or à l'Exposition universelle de 1889.

ŒuvreModifier

Après ses débuts académiques, il prend le chemin du romantisme (1854 - 1867), ensuite il est attiré par le thème de l'enfant (1868 - 1879). Sa palette devient plus claire et ses couleurs de plus en plus raffinées. Entre 1882 et 1896, il se sent attiré par la vie animée de la plage à Heist.

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Liens externesModifier

NotesModifier