James Yorke Scarlett

général de l'armée britannique

James Yorke Scarlett (1799-1871) est un général britannique connu pour son rôle pendant la guerre de Crimée et notamment lors de la bataille de Balaklava, où il dirige la brigade lourde de la cavalerie.

James Yorke Scarlett
Image dans Infobox.
Fonction
Membre du 13e Parlement du Royaume-Uni
13e Parlement du Royaume-Uni (d)
Guildford (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
BurnleyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Allégeance
Formation
Activités
Père
Mère
Louise Henrietta Campbell (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Mary Campbell, Baroness Stratheden and Lady Campbell (d)
Louise Lawrence Scarlett (d)
Robert Scarlett (en)
Peter Campbell Scarlett (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Charlotte Anne Hargreaves (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Arme
Grade militaire
Conflit
Distinction

BiographieModifier

James York Scarlett naît en 1799 et est le deuxième fils de James Scarlett, baron d’Abinger. Il devient cornet, c’est-à-dire porte étendard du 18th Hussard en 1818, ce rang, comme ceux qui suivront dans sa carrière, ayant été acheté. Il entre ainsi en 1830 au 5th Dragoon Guard, dont il devient lieutenant-colonel en 1840[1].

Il ne participe à aucun conflit jusqu’à la guerre de Crimée, durant laquelle il se révèle à la bataille de Balaklava. Les autres commandants britanniques présents sur le champ de bataille sont pour la plupart aussi inexpérimentés que lui, mais Scarlett est le seul à reconnaître cette faiblesse et à s’entourer d’assistants compétents, ce qui lui permet de mettre en échec la cavalerie de Ryzhov[1]. Après le rappel en Angleterre de George Bingham, Scarlett est promu major général et prend le commandement de l’ensemble des forces de cavalerie. Des problèmes de santé l’obligent toutefois à rentrer chez lui en [2].

À son retour il est fait chevalier commandeur de l’Ordre du Bain et est promu adjudant-général, en charge de la cavalerie de Whitehall. Il devient quelques années plus tard, en 1862, lieutenant général et reçoit en 1865 le commandement de la garnison d'Aldershot[2].

Scarlett meurt en 1871, après avoir été élevé au rang de chevalier grand-croix de l’Ordre du Bain[2].

RéférencesModifier

  1. a et b Barthorp 2000, p. 12.
  2. a b et c Barthorp 2000, p. 13.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

(en) Hugh Chisholm, « Scarlett, Sir James York », dans Encyclopædia Britannica, Cambridge University Press, .

  • (en) Michael Barthorp, Queen Victoria’s Commanders, vol. 71, Londres, Osprey Publishing, coll. « Elite », (ISBN 1841762741).
  • (en) Steve Chapples, General Scarlett : The Burnley Hero of Balaclava, Arncliffe Press, .

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :