Horse Guards (bâtiment)

Horse Guards est un bâtiment classé de style palladien entre Whitehall et le Horse Guards Parade à Londres.

Horse Guards
Horse guards 2004.jpg
Horse Guards vue à travers le Horse Guards Parade avec le London Eye en arrière-plan.
Présentation
Type
Style
Architecte
Patrimonialité
Monument classé de Grade I (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées

Le premier bâtiment des Horse Guards a été construit sur le site de l'ancienne carrière du palais de Westminster en 1664. Il a été démoli en 1749 et a été remplacé par l'actuel bâtiment. Ce dernier a été construit entre 1751 et 1753 par John Vardy (en) d'après William Kent.

La Horse Guards Road s'étend du nord-sud sur la limite ouest du Horse Guards Parade, tandis que la Horse Guards Avenue (en) va de Whitehall de l'autre côté du bâtiment au Victoria Embankment.

Le bâtiment a servi comme bureaux du Commander-in-Chief of the Forces jusqu'en 1904 où le poste a été supprimé et remplacé par le Chief of the Imperial General Staff. Celui-ci s'installe au War Office en 1906 et le Horse Guards est par la suite devenu le siège de deux commandements : celui du London District et celui de la Household Cavalry.

Le bâtiment est l'entrée officielle et symbolique au palais St. James via St James's Park. Seul le monarque est autorisé à passer en voiture à travers son arche centrale, mis à part ceux ayant reçu un laissez-passer.

Le Household Cavalry Museum, un musée, est situé dans le bâtiment.


Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :