James Hay (15e comte d'Erroll)

noble écossais, 15e comte d'Erroll

James Hay
James Hay (1726-1778), 15th Earl of Erroll, by Joshua Reynolds.jpg
Fonction
Membre de la Chambre des lords
Titre de noblesse
Comte d'Erroll (en)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 52 ans)
FalkirkVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Mère
Lady Anne Livingston (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Rebecca Lockhart (d) (à partir de )
Isabella Carr (d) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Mary Hay (d)
Charlotte Hay (d)
Isabella Hay (d)
Augusta Hay (d)
George Hay (en)
Harriet Hay (d)
Margaret Hay (d)
Maria Elizabeth Hay (d)
William Hay
Frances Hay (d)
Flamina Hay (d)
Jemima Hay (d)
James Hay (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Autres informations
Parti politique
Titre honorifique
Le très honorable

James Hay, 15e comte d'Erroll ( - ), est un noble écossais.

BiographieModifier

James Boyd, fils aîné de William Boyd (4e comte de Kilmarnock) et Lady Anne Livingston à Falkirk le , il est connu de 1728 à 1746, alors que son père est comte de Kilmarnock, sous le titre de courtoisie de Lord Boyd.

Pendant la rébellion jacobite de 1745, son père, le comte, se range du côté du jeune prétendant, malgré le fait que James et son frère William aient alors des commandements sous George II, James dans l'armée, William dans la marine. Restant fidèle aux Hanovriens, James sert ensuite à la Bataille de Culloden, combattant face à son père[1]. Au cours de la déroute qui suit la défaite des Jacobites, le comte est capturé et emmené dans le camp du gouvernement, échevelé et tête nue, où il aurait été reconnu par James, qui place son propre chapeau sur la tête de son père [2]. C'est la dernière fois qu'ils se rencontrent, le comte étant alors transporté à Londres il est jugé pour trahison et exécuté l'année suivante, perdant toutes ses terres et tous ses titres, privant ainsi James de son héritage.

En 1751 cependant, bien que le comté soit aboli, James est autorisé à hériter des domaines de Kilmarnock. Parmi eux, Dean Castle, l'ancien siège de la famille qui a été ravagé par un incendie en 1735. Essayant de rembourser une partie des dettes de son père (dont il a également hérité), James vend le château en ruine au 13e comte de Glencairn.

Le , il succède à sa grand-tante maternelle, Mary Hay (14e comtesse d'Erroll) comme quinzième comte d'Erroll, changeant simultanément son nom de famille de Boyd à Hay, ainsi que ses descendants. En plus du titre de comte d'Erroll, il exerce également les fonctions cérémonielles de Lord High Constable of Scotland.

Entre 1770 et 1774, il est pair représentant à la Chambre des lords [1].

Il meurt le à Callendar House, à l'âge de cinquante-deux ans.

Mariage et descendanceModifier

En 1749, il épouse Rebecca Lockhart (décédée en 1761), fille d'Alexander Lockhart, Lord Covington (en), dont il a une fille [1]:

  • Lady Mary Hay (1754–?) Elle épouse John Scott de Balcomie en 1770 et divorce en 1771.

En 1762, il épouse Isabella Carr (1747-1808), fille de Sir William Carr, et ils ont a douze enfants: [1]

  • George Hay, 16e comte d'Erroll (1767 – 1798)
  • William Hay (17e comte d'Erroll) (1772 – 1819)
  • L'hon. James Hay (décédé en 1797)
  • Lady Charlotte Hay (1763-1800), mariée au rév. William Holwell Carr en 1797
  • Lady Isabella Anne Hay (1765-1793)
  • Lady Augusta Hay (1766-1822), mariée à George Boyle (4e comte de Glasgow)
  • Lady Harriet Jane Hay (1768-1812)
  • Lady Margaret Hay (1769-1832), épouse Charles Cameron en 1789
  • Lady Maria Elizabeth Hay (1771–1804), mariée à George Moore en 1795
  • Lady Frances Hay (1773–1806)
  • Lady Flaminia Hay (1774-1821), épouse le capitaine George James (décédé en 1840) en 1809
  • Lady Jemima Hay (1776-1822)

RéférencesModifier

Liens externesModifier