Jacques Tixier

archéologue français

Jacques Tixier, né le à Bordeaux et mort le à Pradines (Lot)[1],[2], est un préhistorien français, spécialiste de la technologie lithique.

Jacques Tixier
Image dans Infobox.
Jacques Tixier en 1987
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 93 ans)
PradinesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

BiographieModifier

Jacques Tixier part enseigner en tant qu’instituteur en Algérie à l'âge de 22 ans. Il y rencontre Lionel Balout, professeur à la faculté d’Alger et conservateur du musée du Bardo, à Alger, qui lui donne envie de poursuivre ses recherches en préhistoire. En 1955, il entre en tant que préhistorien au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), puis en 1961 à l’Institut de paléontologie humaine (IPH), à Paris. En 1980, il crée le laboratoire « Préhistoire et technologie » (UMR 7055) du CNRS, et le dirige jusqu’en 1987[3].

Jacques Tixier a mis au point une méthode d’analyse, baptisée technologie lithique, qui, grâce à l’étude des techniques de réalisation des outils en pierre taillée, permet de comprendre les comportements sociaux, la culture et les capacités cognitives des hommes préhistoriques[1].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Mort de l'archéologue Jacques Tixier », sur Le Monde, (consulté le 16 avril 2018)
  2. Lieux de naissance et décès trouvés dans la base MatchId des fichiers de décès en ligne du Ministère de l'Intérieur avec les données INSEE (consultation 5 janvier 2020)
  3. « Décès de l'archéologue Jacques Tixier | Connaissance des Arts », Connaissance des Arts,‎ (lire en ligne, consulté le 25 avril 2018)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier