Jacques Bardin

auteur français de roman policier

Jacques Bardin, né le , est un écrivain français.

Jacques Bardin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (55 ans)
Nationalité
Formation
Activité

BiographieModifier

Agrégé de lettres modernes en 1991, il soutient en 1995, à l'université Nice-Sophia-Antipolis, une thèse de doctorat, intitulée Pierre Loti, Victor Segalen et l'exotisme[1], qui se penche sur le succès rencontré dans le public par l'exotisme en littérature entre 1870 et 1918. La thèse étudie ensuite la présence de ce thème chez les écrivains de cette période et, notamment, chez Pierre Loti et Victor Segalen, tous deux hostiles dans leurs œuvres au tourisme comme au colonialisme.

Professeur à Paris en 2004, il fait paraître dès 1997 dans la collection Le Masque un roman policier, Pas de vieux os, où le vieil inspecteur Arsonneau doit faire équipe avec le jeune inspecteur Andrieux afin d'élucider le meurtre d'une vieille dame de 91 ans, dont la chambre a été saccagée.

Il a publié depuis un second roman policier, La Belle et la Malle, aux éditions Bénévent de Nice.

Après avoir consacré un texte biographique au handicap avec Sur mes deux oreilles, il se dirige vers le théâtre avec deux pièces Piège et Poisons qui mettent en scène l'envers du décor, le soubassement crasseux de chaque époque : les tranchées de la Grande Guerre pour Piège, le pieux règne de Louis XIV pour l'affaire des Poisons.

ŒuvresModifier

RomansModifier

  • Jacques Bardin, Pas de vieux os, Paris, Librairie des Champs-Elysées, coll. « Le Masque » (no 2322), , 286 p. (ISBN 978-2-702-42759-0).
  • Jacques Bardin, La Belle et la Malle : roman policier, Nice, Éd. Bénévent, coll. « Mercuria », , 203 p. (ISBN 978-2-848-71291-8)

RécitModifier

  • Jacques Bardin, Sur mes deux oreilles, Paris, L'harmattan, coll. « Les Impliqués », , 118 p. (ISBN 978-2-343-07965-3)

ThéâtreModifier

  • Jacques Bardin, Piège suivi de Poisons, Paris, L'harmattan, coll. « Théâtres », , 142 p. (ISBN 978-2-343-12524-4)

RéférencesModifier

Liens externesModifier