Ouvrir le menu principal

BiographieModifier

En 2012, elle est maître de conférences en sociologie au Centre d'Étude et de Recherche Travail Organisation Pouvoir (CERTOP) de l'université de Toulouse II[1],[2]. Selon elle-même, ses recherches « sont à la croisée de la sociologie du tourisme et de la sociologie du développement. Elles s'attachent, à travers l'étude des patrimoines alimentaires, à comprendre les processus et les mécanismes de développement en espace rural »[2]. Elle enseigne à l'Institut Supérieur du Tourisme de l'Hôtellerie et de l'Alimentation (Isthia)[3]. De par son domaine d'expertise, Jacinthe Bessière à plusieurs fois été amenée à publier sur les sujets relevant du développement territorial par le patrimoine, et en particulier dans la région des Pyrénées[4].

ŒuvreModifier

  • Valorisation du patrimoine gastronomique et dynamiques de développement territorial : Le Haut Plateau de l'Aubrac, le Pays de Roquefort et le Périgord Noir, Paris, Éditions L'Harmattan, coll. « Logiques Sociales », , 365 p. (ISBN 2296263917 et 978-2-2962-6391-8, lire en ligne)
  • Patrimoine culinaire et tourisme rural, Paris, Éditions Tourisme en Espace Rural, coll. « Les Études », , 58 p. (ISBN 978-2-7380-1284-5)
  • Innovation et patrimoine alimentaire en espace rural, Paris, QUAE, coll. « Update Sciences & technologies », , 155 p. (ISBN 978-2-7592-1873-8)

Notes et référencesModifier

  1. notice BnF no FRBNF13083187 (consultée le 30 novembre 2014).
  2. a et b « BESSIERE Jacinthe », sur www.certop.cnrs.fr (consulté le 30 novembre 2014).
  3. « Innovation et patrimoine alimentaire en espace rural », sur www.quae.com (consulté le 30 novembre 2014).
  4. « La ressource patrimoniale, outil de diversification touristique ? Le pôle d’excellence rurale du Néouvielle, entre innovation et recyclage », sur Cairn.info (consulté le 2 octobre 2018).

Liens externesModifier