Éditions Quæ

maison d'édition française

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création (création du GIE regroupant INRAE (né de la fusion de l'INRA et Irstea - ex Cemagref), l'Ifremer, et le Cirad
Fiche d’identité
Forme juridique GIE
Slogan « Favoriser les échanges, la transmission et la vulgarisation des informations scientifiques »
Siège social Versailles (France)
Spécialités sciences de la vie et de la terre, milieux naturels et environnement, agriculture et productions végétales, forêt et sylviculture, élevage et productions animales, pêche, ressources aquatiques et aquacoles, alimentation et nutrition humaine, et société.
Effectif 25
Site web www.quae.com et https://www.quae-open.com/

Les éditions Quæ sont une maison d'édition scientifique et technique issue de la recherche publique française. INRAE (né de la fusion de l'INRA et Irstea -ex Cemagref), l'Ifremer et le Cirad ont réuni le , leurs activités éditoriales en une maison d'édition unique, les éditions Quæ, sous la forme d'un groupement d'intérêt économique[1].

Les éditions Quæ publient près de 50 nouveautés par an dans les sciences de la vie et de la terre, et les sciences humaines et sociales, avec une approche résolument interdisciplinaire. Son catalogue, constitué de près de 1 500 titres, couvrent les thématiques de recherche suivantes : milieux naturels et environnement, agriculture, forêt, élevage, alimentation et nutrition humaine, biodiversité et changement climatique, océan et ressources marines, santé etc.

Modèle unique en France, Quæ est, selon le rapport du médiateur de l'édition publique pour l'année 2012 , le 1er éditeur public français en chiffre d’affaires dans le secteur scientifique et technique[2].

MissionsModifier

À la croisée des sciences et des débats sociétaux, Quæ édite des ouvrages, aux formats papier et numérique, en français et en anglais, destinés à favoriser :

  • les échanges entre scientifiques ;
  • la transmission des savoirs et savoir-faire ;
  • l'aide à la décision et le débat public ;
  • la vulgarisation des connaissances.

OrganisationModifier

Les éditions Quæ regroupent une environ 25 personnes réparties sur trois sites (Versailles, Montpellier et Antony) et intervenant à toutes les étapes de la chaîne éditoriale, de l’étude du manuscrit à sa promotion.

Les éditions Quæ éditent et diffusent les manuscrits d’auteurs français et étrangers appartenant à leurs instituts d’origine ou à la communauté scientifique élargie, en s’appuyant notamment sur des échanges et des partenariats scientifiques.

Depuis 2019, un comité éditorial, formé par une trentaine de chercheurs,  a pour mission de garantir la qualité des processus d’évaluation des manuscrits (suivi et validation des processus, recherche éventuelle de reviewers…).

Sur le plan international, les éditions Quæ portent leur effort sur la publication de livres en partenariat avec des professionnels de l’édition en Europe et dans d’autres pays ainsi que sur l’édition d’ouvrages en anglais. Leur politique éditoriale s’étend aussi à d’autres continents en s’adressant en particulier aux pays du Sud, qu’ils soient francophones ou non, à travers des ouvrages spécialisés en agronomie tropicale et en développement.

Science ouverteModifier

Quæ participe au mouvement de la « science ouverte » en proposant une partie de son catalogue numérique en open access[3].  La maison d’édition répond ainsi aux directives françaises et européennes de diffusion en accès libre des documents issus d'une activité financée par la recherche publique française ou par des fonds de l'Union européenne.

Un site dédié à ces ouvrages en open access est en ligne 2019 : quae-open.com.

Domaines traitésModifier

Les éditions Quæ abordent les :

  • sciences de la vie et de la terre (biologie, géosciences, écologie, méthodes et techniques) ;
  • milieux naturels et environnements (eaux continentales, mer, océan, climat, bioclimat, sol, biodiversité, flores et faunes, ingénierie et technologie, ouvrages hydrauliques, risques naturels, pollution, épuration, gestion des déchets, territoires et espace rural, atlas, carte et SIG) ;
  • agricultures et productions végétales (agronomie et systèmes de culture, variétés et amélioration des plantes, santé et protection des plantes, ingénierie et technologie, cultures industrielles) ;
  • forêt et sylviculture (essences et écosystèmes forestiers, protection et santé, gestion et aménagement, foresterie et bois, ingénierie et technologie) ;
  • élevage et productions animales (zootechnie, systèmes d’élevage, sélection animale, santé et médecine vétérinaire, gestion des effluents) ;
  • pêche - Ressources aquatiques et aquacoles (technologie des pêches, ressources et écosystèmes halieutiques, aquaculture, pisciculture, écosystèmes en eau douce) ;
  • alimentation et nutrition humaine (nutrition humaine, filières et produits, sécurité, qualité alimentaire, transformation des produits) ;
  • sciences sociales, politiques, économiques (législation, réglementation, économie, modélisation, systèmes de production, commercialisation et financement, aménagement, développement, développement durable, conseils et gestion, éthique et épistémologie, histoire et sociologie).
  • santé
  • Pays du sud

Notes et référencesModifier

  1. BIEF, « Annuaire éditeurs », sur bief.org (consulté le )
  2. « Rapport du médiateur de l'édition publique pour l'année 2012 », sur culture.gouv.fr, (consulté le )
  3. E. Regnier, « Quæ, diffuseur de connaissances », sur inrae.fr, (consulté le )

Lien externeModifier