J'ai épousé une ombre (roman)

livre de William Irish
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir J'ai épousé une ombre.

J'ai épousé une ombre
Auteur William Irish
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman policier
Version originale
Langue Anglais américain
Titre I Married a Dead Man
Éditeur Lippincott Co.
Date de parution 1948
Version française
Traducteur Minnie Danzas et
Gilles-Maurice Dumoulin
Éditeur Gallimard
Collection Série blême no 1
Date de parution 1949
Nombre de pages 256

J'ai épousé une ombre (I Married a Dead Man) est un roman policier de William Irish publié en 1948.

RésuméModifier

Abandonnée par l'homme qui l'a séduite, Helen, enceinte, fuit New-York. Dans le train, elle sympathise avec un couple de jeunes mariés. La jeune femme, Patricia, est elle aussi enceinte. Dans les toilettes, elle confie son alliance à Helen. Mais brusquement, le train déraille. Lorsqu'Helen se réveille, dans une jolie chambre d’hôpital, elle comprend que l'alliance l'a fait prendre pour Patricia, morte dans l'accident.

Comment rêver d'une autre vie jusqu'à prendre la place d'une autre ? Comment tomber amoureuse? Comment finir dans une impasse sans solution? Sous sa nouvelle identité, Helen devient amoureuse du frère du disparu. Or, l'homme qui l'a séduite, puis abandonnée, découvre qu'elle a usurpé son identité et la menace de tout révéler à moins qu'elle ne le paie. Bientôt, Helen songe à un moyen de se débarrasser de cet homme qui la fait vivre dans une constante angoisse. Mais les personnes qui l'entourent se sont aperçues que quelque chose n'allait pas et quelqu'un l'a devancée dans son souhait de faire disparaître le gêneur. « Il s'agit d'une chose à part. Il s'agit d'un assassinat. » Elle sait que ce n'est pas elle. Mais elle sait aussi que si ce n'est pas elle, ce ne peut être que lui. Mais lui sait que ce n'est pas lui. Et qu'alors, ce ne peut être qu'elle.

Éditions françaisesModifier

La traduction française, signée Minnie Danzas et Gilles-Maurice Dumoulin, est parue et a été rééditée aux éditions Gallimard dans de nombreuses collections :

AdaptationsModifier

Au cinémaModifier

Le roman de William Irish a fait l'objet de deux adaptations cinématographiques aux États-Unis :

Il existe aussi une version Bollywood, signée Kati Patang (1970), qui a valu à l'actrice principale Asha Parekh le prix Filmfare.

Une adaptation française lève malheureusement le voile sur les zones d'ombre qui faisaient toute la réussite du roman :

À la télévisionModifier

SourcesModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.