Ouvrir le menu principal

J'étais à Nüremberg

J'étais à Nüremberg est un téléfilm français réalisé par André Chandelle et diffusé pour la première fois le sur France 3.

SynopsisModifier

Le téléfilm montre le Procès de Nuremberg, à travers les personnages de Pierre Bernard, procureur adjoint de la délégation française, et à ce titre membre de l'équipe de Robert Jackson, et de Nina, une jeune polonaise. Bernard doit s'occuper du volet concernant les juifs de France de l'accusation française ; Nina est une des traductrices du procès et également l’interprète de la délégation russe du ministère public.

ErreursModifier

InexactitudesModifier

Le téléfilm comporte certaines simplifications, inexactes historiquement :

  • Il n'y eut pas de commission polonaise sur le massacre de Katyn, mais une commission internationale mise en place par les Allemands.
  • La conférence de Wannsee et ce qu'elle a mise en place ne sont connus qu'en 1947, un an après la fin du procès, par la découverte du procès-verbal dans les affaires de Martin Luther.

ConfusionModifier

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Notes et référencesModifier

  1. Inspiré d'Edgar Faure et de Charles Dubost.
  2. Inspiré de Isaac Schneersohn et de Léon Poliakov.

Lien externeModifier