Ivy League

Groupement d'universités américaines

Ivy League
Description de l'image Ivyleague.jpg.
Généralités
Sport Basket-ballVoir et modifier les données sur Wikidata
Création
Participants Brown, Columbia, Cornell, Dartmouth, Harvard, Pennsylvania, Princeton, Yale

L’Ivy League est un groupe de huit universités privées du Nord-Est des États-Unis[1]. Elles sont parmi les universités les plus anciennes (sept ont été fondées par les Britanniques avant l'indépendance) et les plus prestigieuses du pays. Le terme « ivy league » a des connotations d'excellence universitaire, de grande sélectivité des admissions ainsi que d'élitisme social.[2]

Carte des Universités de l'Ivy League

La conférence sportive du même nom, fondée en 1954, organise les compétitions et représente les huit écoles membres au sein de la Division I NCAA.

ÉtymologieModifier

« Ivy » (« lierre » en français) fait référence au lierre qui pousse sur les murs des bâtiments de ces universités, ce qui symbolise leur ancienneté[3].

Critères de sélectionModifier

La sélection des étudiants se fait principalement sur la base de leurs scores dans le Standard Admission Test (SAT), ou encore le American College Testing (ACT) ; à côté des critères d'excellence, des éléments tels qu'une activité sportive, la curiosité intellectuelle, une expérience de leadership, d'engagement social ou de bénévolat sont également pris en compte[3].

MembresModifier

Membres de l'Ivy League
Université Lieu Fondation Équipe sportive Étudiants Taux d'admission
Université Brown Providence, Rhode Island 1764 Bears de Brown 9 731 7,2 %
Université Columbia New York City, New York 1754 Lions de Columbia 31 317 5,5 %
Université Cornell Ithaca, New York 1865 Big Red de Cornell 23 600 10,3 %
Dartmouth College Hanover, New Hampshire 1769 Big Green de Dartmouth 6 409 8,7 %
Université Harvard Cambridge, Massachusetts 1636 Crimson d'Harvard 22 000 5,2 %
Université de Pennsylvanie Philadelphie, Pennsylvanie 1740 Quakers de Penn 21 599 8,4 %
Université de Princeton Princeton, New Jersey 1746 Tigers de Princeton 8 273 6,1 %
Université Yale New Haven, Connecticut 1701 Bulldogs de Yale 12 312 6,9 %
 
La « ligue du lierre » tire son nom du lierre qui pousse sur les vieux édifices en briques des universités de Nouvelle-Angleterre ; ici la tour Quill & Dagger de l'université Cornell (où la plante grimpante est en réalité une vigne vierge).

Notes et référencesModifier

  1. « Harvard, Stanford, Yale... le top 10 des meilleures universités américaines », meltycampus.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. « The Price of Prestige: Is the Ivy League Worth It? »
  3. a et b Corine Lesnes, « L’impitoyable univers de l’« Ivy League », les huit meilleures universités américaines », Campus, sur Le Monde, (consulté le ).

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier