Ivan Romanovski

Ivan Pavlovitch Romanovski
Иван Павлович Романовский
Ivan Romanovski
Ivan Pavlovitch Romanovski en 1917

Naissance
Empire russe
Décès (à 42 ans)
Constantinople
Allégeance Flag of Russia.svg Empire russe
Flag of Russia.svg Armées blanches
Arme Infanterie
Grade Imperial Russian Army LtGen 1917 h.png Lieutenant-général d'état-major
Années de service 1897 – 1920
Commandement Division de Drozdovski
Conflits Guerre russo-japonaise
Première Guerre mondiale
Guerre civile russe
Distinctions Épée de St-Georges Ordre de Saint-Georges
Ordre de Saint-Vladimir IIIe degré Ordre de Saint-Vladimir
Ordre de Saint-Stanislas IIe degré Ordre de Saint-Stanislas
Médaille de la première campagne du Kouban Médaille de la première campagne du Kouban

Ivan Pavlovitch Romanovski (Иван Павлович Романовский en russe), né le , mort le à Constantinople, était un général russe qui combattit dans les armées blanches durant la guerre civile russe.

FormationModifier

Fils d’un officier de l’artillerie, Ivan Romanovski fait ses études au 2e corps des cadets de Moscou, à l’école d'artillerie Constantin et à l’Académie militaire d’état-major Nicolas (dont il est diplômé en 1903). Il participe ensuite à la guerre russo-japonaise puis sert à l’état-major général. En 1912 il est promu colonel.

Première Guerre mondialeModifier

Pendant la grande guerre Romanovski sert dans différents états-majors et arrive, au printemps 1917, dans celui de la 8e armée, aux ordres du général Kornilov. Il est emprisonné avec ce dernier à Bykhov à la suite de l’affaire Kornilov. Après la révolution d'Octobre, les généraux de Bykhov rejoignent la région du Don.

Guerre civile russeModifier

Avec Kornilov, Alekseïev et Dénikine, Romanovski participe à la formation de l'armée des volontaires et à la première campagne du Kouban en tant que chef d’état-major (nommé le à la place du général Loukomski) et devint par la suite chef d’état-major des Forces Armées du Sud de la Russie. Proche du général Dénikine, il était désigné par celui-ci comme son successeur en cas de décès.

Auprès de l’armée le général Romanovski a une mauvaise réputation[1], certains lui imputent les défaites des armées blanches depuis l’automne 1919.

Le , après que le général Wrangel ait succédé à Dénikine, Romanovski accompagne ce dernier à bord du « HMS Emperor of India » à destination de Constantinople.

Il est tué le dans les bâtiments de l’ambassade russe à Constantinople par le lieutenant Mstislav Kharouzine, un ancien membre des services de renseignement de Dénikine.

NotesModifier

  1. En 1918, après avoir appris que Romanovski occupait le poste de chef d'état-major auprès de Dénikine, le colonel Drozdovski déclara : « Romanovski est là, nous n'aurons pas de chance ». Journal du général Drozdovski, Berlin, 1923.