Ittigen

municipalité dans le canton de Berne en Suisse

Ittigen
Blason de Ittigen
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Berne Berne
Arrondissement administratif Berne-Mittelland
Communes limitrophes Berne, Münchenbuchsee, Moosseedorf, Bolligen, Ostermundigen, Zollikofen
Maire Marco Rupp
NPA 3063
No OFS 0362
Démographie
Population
permanente
11 430 hab. (31 décembre 2020)
Densité 2 715 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 58′ 40″ nord, 7° 28′ 45″ est
Altitude 526 m
Superficie 4,21 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation
Localisation de Ittigen
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Berne
Voir sur la carte administrative du canton de Berne
City locator 14.svg
Ittigen
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Ittigen
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Ittigen
Liens
Site web www.ittigen.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Ittigen est une ville et une commune suisse du canton de Berne, située dans l'arrondissement administratif de Berne-Mittelland.

Toponymie[3]Modifier

La plus ancienne occurrence du toponyme, Yttingen, date de 1318. Il connaît par la suite plusieurs variations : villa de Ittigen[4] (1326), Jttingen (1389), Ytigen (1786) puis Ittigen (1870).

Le préfixe correspond au nom d'une personne en vieux haut allemand (Ito ou Itto), tandis que le suffixe désigne un lieu.

Ittigen signifie donc le lieu où se trouvent les Ito ou Itto.

HéraldiqueModifier

Écartelé de gueules et d'or, au second à la grenade de sable enflammée du premier, au troisième à une roue de moulin du troisième (trad.)[5],[6].

La roue de moulin qui figure sur les armoiries de la commune rappelle l'ancien moulin de Schermenmühle, les deux anciens moulins à papier (Papiermühlen : zu Thal et Worblaufen) et les anciennes forges[7]. La grenade évoque les deux anciennes fabriques de poudre (à Schermen et Worblaufen)[8].

GéographieModifier

La commune fait partie de l'agglomération de Berne[4].

Elle se situe au nord-est[9] de celle-ci à 526 m au-dessus du niveau de la mer[10], dans la partie inférieure de la vallée de la Worble sur une terrasse du Mannenberg[4], qui constitue son point culminant (688 m.). Le point le plus bas est à 489 mètres d’altitude, à Worblaufen, à l'endroit où l'Aar quitte le territoire de la commune[10]. Celui-ci couvre une superficie de 4,2 km²[11].

En 2009, la commune comptait 60,4 % de surfaces d'habitat et d'infrastructures, 23,9 % de surfaces agricoles, 14,5 % de surfaces boisées et 1,2 % de surfaces improductives[11].

Les communes limitrophes sont Berne, Münchenbuchsee, Moosseedorf, Bolligen, Ostermundigen et Zollikofen.

DémographieModifier

Ittigen compte 11 435 habitants (état le 31 décembre 2020)[10]. Au 31 décembre 2008, sa densité de population s'élevait à 2 702,6 hab./km2[11].

La population a rapidement augmenté après 1960, entraînant la construction de nouveaux quartiers[4].

Le graphique ci-après montre l'évolution de la population depuis 1764[12],[13],[10].

En 2018, la commune comptait 25,4 % d'étrangers[11].

En 2000[N 1], 86,2 % de la population indiquait l'allemand comme langue principale, 2,5 % l'italien, 2,5 % le français et 1,8 % le serbo-croate[14].

Le taux de chômage s'élevait en moyenne à 2,2 % sur l'année 2020[15] et 7,7 % des résidents bénéficiaient de l'aide sociale en 2018[11].

PolitiqueModifier

Ittigen est gouverné par une Assemblée communale (Gemeindeversammlung)[16] et un Conseil communal (Gemeinderat) de 7 membres[17].

Lors de l'élection de 2019 au Conseil national, l'UDC a obtenu 22,2 % des voix, le PS 16,2 %, le PLR 14,6 %, les Verts 12,9 %, les Vert'libéraux 11,3 %, le PBD 9,4 %, le PEV 5,0 %, le PDC 3,3 % et l'UDF 1,3 %[18],[11].

JumelageModifier

HistoireModifier

La commune d'Ittigen est devenue indépendante de celle de Bolligen en 1983, après notamment une votation populaire organisée en 1978. Jusque-là, elle formait un « quartier communal » (Viertelsgemeinde) de Bolligen : les finances, les impôts et les affaires scolaires générales incombaient à la commune et les autres domaines aux quartiers[4].

MonumentsModifier

InstitutionsModifier

C'est le siège de la Maison du Sport où se trouve la Fédération suisse d'athlétisme[21]. Les offices fédéraux de l’énergie, l’environnement, l’aviation civile, des routes, des transports et du développement territorial se trouvent également à Ittigen.

La Fondation Gosteli qui abrite les archives des mouvements de femmes en Suisse se trouve dans le quartier de Worblaufen.

Depuis 1991, les aires de repos d'autoroute autour d'Ittigen sont payantes. Cette mesure est controversée[22].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Depuis l'année 2000, le recensement fédéral se fait par échantillonnage, de sorte qu'on ne dispose plus de données par commune pour les langues.

RéférencesModifier

  1. « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le ).
  2. « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le ).
  3. « toponymes.ch - Recherche - Ittigen », sur search.toponymes.ch (consulté le )
  4. a b c d et e Anne-Marie Dubler, « Bolligen », sur hls-dhs-dss.ch (consulté le )
  5. « Fahne Gemeinde Ittigen BE | Alpenfahnen AG », sur www.alpenfahnen.ch (consulté le )
  6. « Ittigen commune (Bern canton, Switzerland) », sur www.crwflags.com (consulté le )
  7. (de-CH) « Papiermühlen (Gemeindewappen) », sur www.ittigen.ch (consulté le )
  8. (de-CH) « Pulvermühlen (Gemeindewappen) », sur www.ittigen.ch (consulté le )
  9. (de) Emil Erne, « Die Eingemeindungsfrage in der alten Einwohnergemeinde Bolligen », sur Journal B, (consulté le )
  10. a b c et d (de-CH) « Zahlen und Fakten », sur www.ittigen.ch (consulté le )
  11. a b c d e et f Office fédéral de la statistique, « Portrait des communes - Ittigen », sur www.bfs.admin.ch (consulté le )
  12. « Ittigen », sur hls-dhs-dss.ch (consulté le )
  13. Direction des finances du canton de Berne, « Population résidante permanente des communes, total par sexe et nationalité », sur fin.be.ch (consulté le )
  14. Office fédéral de la statistique, « Population résidante selon le type de domicile, les niveaux géographiques institutionnels, la langue principale et la nationalité (catégorie), 2000 - Ittigen », sur bfs.admin.ch (consulté le )
  15. Direction de l'économie, de l'énergie et de l'environnement du canton de Berne, « Chômeurs inscrits, taux de chômage et demandeurs d'emploi selon les communes », sur vol.be.ch (consulté le )
  16. (de-CH) « Gemeindeversammlung », sur www.ittigen.ch (consulté le )
  17. (de-CH) « Gemeinderat », sur www.ittigen.ch (consulté le )
  18. « Canton de Berne: plateforme électorale », sur www.bewas.sites.be.ch (consulté le )
  19. (de-CH) « Partnerschaft mit der weissrussischen Gemeinde Dobrusch », sur www.ittigen.ch (consulté le )
  20. Château d'Ittigen, site swisscastles.ch
  21. Comment se rendre à la Maison du Sport
  22. (de) « «Das ist modernes Raubrittertum» », sur blick.ch, (consulté le ).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :