Ismail Sabri Yaakob

9ème et actuel Premier ministre malaisien

Ismail Sabri Yaakob
Illustration.
Fonctions
Premier ministre de Malaisie
En fonction depuis le
(3 mois et 6 jours)
Monarque Abdullah Shah
Prédécesseur Muhyiddin Yassin
Député au Parlement de Malaisie
En fonction depuis le
(17 ans, 8 mois et 6 jours)
Élection 21 mars 2004
Réélection 8 mars 2008
5 mai 2013
9 mai 2018
Circonscription Bera
Vice-Premier ministre de Malaisie

(1 mois et 9 jours)
Monarque Abdullah Shah
Gouvernement Muhyiddin
Prédécesseur Wan Azizah Wan Ismail (indirectement)
Ministre de la Défense

(1 an, 4 mois et 27 jours)
Monarque Abdullah Shah
Gouvernement Muhyiddin
Prédécesseur Mohamad Sabu
Ministre senior

(1 an, 3 mois et 17 jours)
Monarque Abdullah Shah
Gouvernement Muhyiddin
Biographie
Date de naissance (61 ans)
Parti politique UMNO
Diplômé de Université de Malaya
Profession avocat
Religion islam

Ismail Sabri Yaakob
Premiers ministres de Malaisie

Ismail Sabri Yaakob, né le , est un homme d'État malaisien, Premier ministre depuis le .

Parcours politiqueModifier

DébutsModifier

Membre du parti Organisation nationale des Malais unis (UMNO) depuis 1987, il est nommé dans des conseils et des gouvernements avant d’entrer au Parlement en 2004[1].

En , il devient vice-président du parti UMNO et chef de l'opposition au parlement en 2019.

Premier ministreModifier

Après la démission du Premier ministre Muhyiddin Yassin au pouvoir depuis , Ismail Sabri Yaakob est nommé Premier ministre par le roi Abdullah Shah, qui « espère qu’avec la nomination du nouveau Premier ministre les turbulences politiques dans le pays seront révolues »[2] Muhyiddin Yassin obtient néanmoins une faible majorité au parlement avec 114 voix sur 222[3]. Ismail Sabri Yaakob est le troisième Premier ministre de la Malaisie depuis 2018[4].

Cette nomination, qui intervient pendant que le pays est confronté à une situation sanitaire et économique tendue, est controversée : une pétition de protestation a récolté plus de 350 000 signatures en quelques jours[5]. Il lui est notamment reproché son manque de légitimité démocratique, alors qu'il doit sa nomination au roi et que les dernières élections avaient conduit à une défaite de son parti[6].

ControversesModifier

Autre image qui est régulièrement accolée au parti du Ismail Sabri : celle d'être favorable à un suprémacisme malais – l'ethnie majoritaire dans le pays de religion majoritairement musulmane (à la différence de « Malaisien », qui désigne tous les citoyens du pays, quelle que soit leur ethnie, religion ou origine). Les 30 % de Malaisiens d'origine chinoise ou indienne ne voient donc pas d'un très bon œil Ismail Sabri qui a, par le passé, invité les Malais à boycotter les commerces des minorités ou mis en place des centres commerciaux réservés aux vendeurs malais : ceux-ci ne payaient pas de loyer pour s'y installer[7],[8].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Ismail Sabri Yaakob », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  2. AFP, « Qui est Ismail Sabri Yaakob, nouveau Premier ministre de Malaisie ? », sur La Libre.be (consulté le )
  3. Malaisie. Après la démission du gouvernement, un nouveau Premier ministre nommé (ouest-france.fr)
  4. Mehdi Laghrari, « Le parti historique UMNO revient au pouvoir en Malaisie », sur lesechos.fr, (consulté le ).
  5. « Politique. La nomination d’Ismail Sabri en Malaisie, un retour de la vieille garde à la tête du gouvernement », sur Courrier international, (consulté le )
  6. « En Malaisie, le retour aux affaires du parti UMNO », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  7. (en) migration, « Malaysia minister calls for Malays to boycott Chinese businesses », sur The Straits Times, (consulté le )
  8. (en) « Ismail Sabri moots 'Low Yat 2' for Malay traders », sur Malaysiakini, (consulté le )

Liens externesModifier