Wan Azizah Wan Ismail

femme politique malaisienne

Wan Azizah Wan Ismail
Illustration.
Fonctions
Vice-Première ministre de Malaisie
Ministre des Femmes et du Développement familial

(1 an, 9 mois et 3 jours)
Monarque Muhammad Faris Petra
Abdullah Shah
Premier ministre Mahathir Mohamad
Prédécesseur Ahmad Zahid Hamidi (vice-Premier ministre)
Rohani Abdul Karim (Femmes et Famille)
Biographie
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Singapour (colonie britannique)
Nationalité malaisienne
Parti politique Keadilan
Conjoint Anwar Ibrahim
Enfants Nurul Izzah Anwar
Religion islam

Wan Azizah binti Wan Ismail, née le à Singapour, est une femme politique malaisienne, épouse d'Anwar Ibrahim. Elle est vice-Première ministre du au .

BiographieModifier

Elle est députée entre 1998 et 2008 et depuis 2015. Elle est cheffe de l'opposition en 2008 et entre 2008 et 2015. Elle a dirigé le parti Pakatan Rakyat en 2008, préside le parti Keadilan depuis 1999 et Pakatan Harapan depuis 2017.

Son mari, après avoir dénoncé le népotisme et la corruption du gouvernement dès 1998 son pays, est accusé à deux reprises de sodomie, et au terme d'une longue affaire judiciaire qu'il perd il est emprisonné[1].

Le , au lendemain de la victoire de la coalition d'opposition Pakatan Harapan menée par l'ancien Premier ministre Mahathir Mohamad, celui-ci s'engage à remettre le pouvoir à Anwar Ibrahim à sa sortie de prison[2], le pour « bonne conduite »[3]. En attendant, Wan Azizah Wan Ismail, épouse d'Ibrahim, élue députée, est nommée vice-Première ministre et doit occuper son poste de parlementaire jusqu'à ce que son mari soit élu lors d'une législative partielle[4]. Dès le , Mahathir annonce que le roi Muhammad Faris Petra a donné son accord pour pardonner et libérer Anwar Ibrahim ; il réitère à cette occasion qu'il lui cédera le pouvoir dans deux ans[5]. Sa libération, qui doit également lui permettre d'être de nouveau éligible[6], intervient le [7].

Notes et référencesModifier

  1. Arnaud Vaulerin, « Malaisie : un opposant condamné à cinq ans de prison pour sodomie », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 21 mai 2018)
  2. « Malaisie: Mahathir, l'ex-homme fort de retour à 92 ans », sur LExpress.fr (consulté le 10 mai 2018)
  3. AFP, « Une nouvelle ère politique s’ouvre en Malaisie », sur Libération, (consulté le 10 mai 2018)  
  4. Laurence Defranoux, « Elections en Malaisie : «Ce résultat est un véritable tsunami» », sur Libération, (consulté le 10 mai 2018)  
  5. (en) "Anwar Ibrahim: Jailed Malaysian politician will get royal pardon says Mahathir", BBC News, 11 mai 2018
  6. Le Point, magazine, « L'ex-Premier ministre Najib, soupçonné de corruption, interdit de sortir de Malaisie », sur Le Point (consulté le 13 mai 2018)
  7. « Gracié, l’ex-opposant malaisien Anwar Ibrahim a été libéré de prison », sur Le Monde, (consulté le 16 mai 2018)