Ishola Akpo

artiste du Bénin

Ishola Akpo, né en en Côte d'Ivoire, est un photographe et artiste multimédia originaire du Bénin. Il travaille entre Cotonou et Paris.

Ishola Akpo
Portrait-isholaakpo.jpg
Portrait-isholaakpo
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Activité
Artiste Visuel et photographe
Autres informations
Site web
Distinctions
Les résidences photoquai (2015)
Œuvres principales
  • Agbara Women (2020)
  • Daibi, (2018)
  • L'essentiel est invisible pour les yeux, (2014)

BiographieModifier

 
Ishola Akpo, dans un labo de photo à Palma

Photographe et artiste multimédia, Ishola Akpo expérimente les possibilités du numérique, tout en mélangeant dans son travail modernités et traditions, jouant sur différents niveaux de lecture pour en faire des métaphores plurielles. La frontière entre réalité et fiction, identités fixes et identités multiples, reste au cœur de sa démarche.

En 2013, lauréat de Visa pour la création (Institut Français, Paris), il présente la série Pas de flash s’il vous plait!, une réflexion sur l’interaction de la lumière sur les sujets photographiés, présentée sous forme de performance et d’exposition à l’Institut Français de Cotonou. En 2014, il publie la série « L’essentiel est invisible pour les yeux » (Africa Is No Island, MACAAL, Foire 1.54 au Maroc, 2018), à partir d’une expérience familiale, qui illustre la dot de sa grand-mère, tout en insistant sur sa charge mémorielle. Cette réflexion le conduira à explorer le mariage contemporain. En 2015, avec la série « Les mariés de notre époque », Ishola Akpo, Lauréat de Photoquai, rentre dans la collection du Musée du Quai Branly à Paris.

Depuis, il multiplie les résidences artistiques: Fondation Montresso (Maroc) avec la série Daïbi et plus récemment la Fondation Zinsou (Bénin) avec "Agbara Women" présentée au Musée d'art contemporain de Ouidah comme une ode au pouvoir des femmes, incarnée avec des portraits de reines connues ou oubliées de l'histoire en Afrique.

Son travail a été sélectionné dans plusieurs grands événements internationaux dont le Weltkulturen museum Frankfurt (Allemagne), Fotonoviembre (Tenerife), Nuit blanche de Port-au-Prince Haïti, Lagosphotos Festival au Nigeria, Festival Afreaka au Brésil.


ExpositionsModifier

CollectivesModifier

Son travail a été sélectionné dans plusieurs événements internationaux dont :

  • 2018 : L’Afrique n’est pas une ile à la Fondation Zinsou à Cotonou (Bénin)
  • 2018 : Grey is the new Pink au Weltkulturen Museum (de) de Francfort-sur-le-Main (Allemagne[3])
  • 2018: Africa Is No Island au Musée d'Art contemporain africain Al-Maaden (MACAAL) à Marrakech (Maroc[4])
  • 2018 : In-discipline #1 à la fondation CDG à Rabat (Maroc[5],[6])
  • 2018 : Bridge, dak’art OFF, La villa rouge“FANN HOCK”, Dakar, (Sénégal)
  • 2018 : Art window, Martamoriarty[7], Madrid, (Espagne)
  • 2018 : Dokountin #4, curated by Estelle Lecaille, Lavallée, Bruxelles, (Belgique)
  • 2018 : In-discipline #1, Montresso Foundation Art[8], Marrakech, (Maroc)
  • 2017 : Prix orisha pour l’art contemporain[9], Galerie l’Appartement, Paris, (France)
  • 2017 : Chaos-monde!, curated by Marion Hamard, Le centre, lobozounkpa, (Bénin)
  • 2017 : Passant souviens-toi, dit soeurette, Place des martyrs Cotonou, Bénin
  • 2017 : Atlántica colectivas Fotonoviembre au Festival Internacional de Fotografía de Tenerife (Espagne)
  • 2017 : Iy Eye of Benin, Comparing views on rituals à la Biennale de Venise Off (Italie)
  • 2016 : Africa pop, Les Rencontres de la photographie, Arles, France
  • 2016 ː Festival des nouveaux cinémas documentaires, Paris, France[10];
  • 2016 : Lagosphoto Festival: Inherent Risk; Rituals and Performance (Nigeria[11],[12])
  • 2015 : Festival Afreaka: encontros de Brasil e África contemporânea à São Paulo (Brésil)
  • 2015 : Africa Contemporanea Atraès Do olhar de seus artistas, Aquiafrica, Sao Paolo, Brésil
  • 2015 : Museum night fever, Wiels Centre d’Art Contemporain, Bruxelles, (Belgique)
  • 2014 : Fenêtres sur le monde, Port-au-Prince by night, Port-au-prince (Haïti)
  • 2014 : Bois Sacré Dakar Biennale, curated by Martine Boucher, Dakar, Senegal
  • 2014 : Working title, à la Goodman Gallery (en), Le Cap (Afrique du Sud)
  • 2014 : Sunday’s screening, Galerie Polaris carte blanche Galerie Cécile Fakhoury[13];
  • 2014 : Festival Internacional de Fotografia de Cabo Verde (Mindelo, Cap-Vert[14])
  • 2012 : Global change personal stories,11th Aleppo International Photo Festival (Alep, Syrie)
  • 2012 : Cinéma de l’utopia, Festival de Photographie de Toulouse, France
  • 2011 : 6ème Forum transculturel d’art contemporain AfricAmericA, Port-au-prince, (Haïti)
  • 2011 : Bas les Masques, curated by Zoé Noël, Guyancourt, (France)[15];
  • 2011 : Climate change in africa: Artists Speak and Connect[16], Cape town, (Afrique du sud)

PersonnellesModifier

CollectionsModifier

Commandes publiquesModifier

  • 2019 : Comed, sos faim
  • 2017 : FranceEmotion, le voyage animé[19].

Foires et biennalesModifier

  • 2018 : Contemporary African Art Fair, Marrakech, Maroc

RécompensesModifier

BourseModifier

  • 2019 : Fondation Zinsou, Ouidah, Bénin, résidence de création/recherche
  • 2018 : Addaya, centre d’art contemporain, Mallorca, Espagne, résidence de recherche
  • 2017 : Dokountin , Bohicon, Bénin, résidence de création
  • 2017 : montresso art foundation - jardin rouge, Marrakech, Maroc, résidence de création
  • 2017 : le centre, Lobozounkpa, Bénin, résidence de création/recherche
  • 2016 : Photoquai, Musée du Quai Branly, Jacques-Chirac, France, bourse de recherche/création
  • 2015 : Dokountin , mòsso, Bruxelles, résidence de recherche
  • 2015 : interférences, Auxerre, France, résidence de création
  • 2013 : Cité international des arts, Atelier Renoir 8211, France, bourse de recherche
  • 2009 : Hospitalité/Inhospitalité, Association Actes, Dakar, résidence de création

PrixModifier

Notes et référencesModifier

  1. « EXPOSICIONES / PILAR RUBÍ COMISARIA «Circulación periférica. La configuración de una colección (15 años de Addaya)» / MAV », sur MAV (consulté le 4 août 2020).
  2. « Les Rencontres de la photographie Marrakech 2019 », sur L'Œil de la Photographie Magazine, (consulté le 23 novembre 2019)
  3. « Weltkulturen Museum », sur www.weltkulturenmuseum.de (consulté le 15 juillet 2019)
  4. (en) « Africa Is No Island », sur frieze.com (consulté le 15 juillet 2019)
  5. (en) « In Conversation With: Othman Lazraq On The Museum Of African Contemporary Art », sur Harper's BAZAAR Arabia (consulté le 15 juillet 2019)
  6. « «L’Afrique n’est pas une île», un nouveau regard sur le continent », sur Franceinfo, (consulté le 15 juillet 2019)
  7. « Ishola Akpo », sur SLOWTRACK Cañizares (consulté le 10 août 2019)
  8. « Ishola Akpo », sur Montresso (consulté le 10 août 2019)
  9. « Ishola Akpo », sur Orafrica, (consulté le 10 août 2019)
  10. Belleville En Vues, « FNCD#5 AFROTOPIA / COMPTE RENDU DE SÉANCE / Table Ronde: Cinéma contemporains d'Afrique et des diasporas: héritages, continuités, ruptures », sur Club de Mediapart (consulté le 9 août 2019)
  11. Roger Maveau, « Lagos, cœur battant de la photographie africaine », sur Le Point, (consulté le 15 juillet 2019)
  12. (en-GB) Charlotte Jansen, « LagosPhoto: the Nigerian festival challenging the world's Afro-pessimism », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 15 juillet 2019)
  13. « Sunday’s Screening #10 », sur Sunday's Screening, (consulté le 9 août 2019)
  14. « FIFCV · 2014 », sur www.fifcv.com (consulté le 15 juillet 2019)
  15. « Événements », sur Africultures (consulté le 10 août 2019)
  16. (en) « Climate Change in Africa: Artists Speak and Connect - Climate Change », sur Heinrich Böll Stiftung Cape Town. South Africa | Namibia | Zimbabwe (consulté le 10 août 2019)
  17. « 1-54 Contemporary African Art Fair » (consulté le 15 juillet 2019)
  18. « Les Résidences photographiques », sur www.quaibranly.fr (consulté le 15 juillet 2019)
  19. « France Emotion, le voyage animé », sur www.atout-france.fr, (consulté le 28 juillet 2019)
  20. (en-US) « CAP Prize », sur CAP Prize (consulté le 15 août 2019)

AnnexesModifier

Liens externesModifier

Article connexeModifier