Isabelle Gaul

écrivaine canadienne

Isabelle Gaul est une écrivaine québécoise, née à Montréal en 1970. Elle publie son premier roman pour la jeunesse en 2011[1]. Isabelle Gaul étudie le droit, pratique brièvement le métier d’avocate puis choisit d’entreprendre des études en communications qui l’amènent à travailler comme relationniste de 2000 à 2008 au Cirque du Soleil[2],[3]. Elle habite Longueuil, sur la Rive-Sud de Montréal.

Le yoga, c'est pas zenModifier

Isabelle Gaul remporte le prix Cécile-Gagnon de l’AEQJ[4], attribué en 2012 au premier roman jeunesse d’Isabelle Gaul, Le yoga, c’est pas zen. Cette distinction « porte le nom d'une des pionnières de notre littérature jeunesse et récompense un gagnant parmi les auteurs d'une première œuvre de fiction pour la jeunesse », signale Josée Lapointe dans La Presse[5],[6].

L'ÉchangeModifier

Avec L’Échange, son deuxième ouvrage, Isabelle Gaul remporte le Prix du jury 2013, Littérature pour la jeunesse, Grand prix littéraire de la Montérégie. L’auteure y aborde les thème de la vie familiale, de la dépression et de l’anorexie[7].

Poudre aux yeuxModifier

À propos de Poudre aux yeux, paru en , la journaliste de La Presse Marie Fradette écrit :

« Sous des allures de chick lit, (la page couverture faite de couleurs pastel rappelle le genre et n'est à cet effet pas du tout attirante), ce roman se fait en réalité un contre-modèle de cette littérature de poulette. (…) Bien ficelé, jamais moralisateur, juste bien dosé, le récit se lit d'un trait[8]. »

Dans son recensement de Poudre aux yeux, publié dans le Courrier du Sud[9], la journaliste Marie-Philippe Gagnon-Hamelin ajoute de son côté que « Isabelle Gaul n’avait pas prévu s’adresser à un public jeunesse, mais comme ses romans mettent en vedette des adolescents, c’est naturellement vers eux que s’est tournée sa maison d’édition, avec, notamment, une couverture très colorée ».

Rocheux anniversaire, LéopoldModifier

Le livre Rocheux anniversaire, Léopold, écrit par Isabelle Gaul et illustré par Émilie Ruiz, a été mis en lice, en 2015, pour le prix du Peuplier[10]. Le Prix Peuplier est un programme de lecture qui invite les jeunes à participer à des lectures à haute voix d'albums écrits par des auteurs canadiens.  Les jeunes sont ensuite invités à voter pour leur livre préféré.

ŒuvreModifier

Notes et référencesModifier

  1. Entrevue avec Rhéa Dufresne en 2013, « Isabelle Gaul: Rencontre avec une passionnée d'écriture », in Lurelu, vol. 36, no 1. Résumé en ligne. Abonnement requis.
  2. Biographie d’isabelle Gaul
  3. « Isabelle Gaul, », sur L’île, L’infocentre littéraire des écrivains canadiens (consulté le )
  4. Association des écrivains québécois pour la jeunesse
  5. Josée Lapointe, « Les prix littéraires remis aux Salon », La Presse (Montréal),‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. Voir aussi l'article des « Prix littéraires 2012 canadien » du Centre national de la littérature pour la jeunesse, Bibliothèque nationale de France
  7. Frank Jr Rodi, « Emmanuel Lauzon et Isabelle Gaul en séance de signature », Les Versants, (consulté le )
  8. Marie Fradette, « Littérature jeunesse: douceurs de février », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. Marie-Philippe Gagnon-Hamelin, « Un 3e roman jeunesse pour Isabelle Gaul », Le Courriel du Sud,‎
  10. « Le prix Peuplier Nominees » (consulté le )

Liens externesModifier