InterContinental Hotels Group

InterContinental Hotels Group
logo de InterContinental Hotels Group

Création 2003
Forme juridique Société ouverte à responsabilité limitéeVoir et modifier les données sur Wikidata
Action Bourse de Londres (IHG) et New York Stock Exchange (IHG)Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Un hôtel pour chaque occasion
Siège social Drapeau du Royaume-Uni Denham,
Buckinghamshire, Angleterre
Direction Richard Solomons (DG)
Président Patrick Cescau (depuis le )[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Hôtellerie
Filiales Crowne Plaza, InterContinental, Holiday Inn
Effectif 120 000 (2012)
Site web www.ihgplc.com
www.ihg.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Chiffre d'affaires 1 437 millions € en 2017
Résultat net 477 millions € en 2017[2]

InterContinental Hotels Group (IHG) est un groupe hôtelier multinational basé au Royaume-Uni dont les opérations comprennent plusieurs marques hôtelières. Son siège social est à Denham, dans le Buckinghamshire, près de Londres.

HistoireModifier

Jusqu'en 2005, IHG a également détenu dans son portefeuille de sociétés l'entreprise britannique de boissons non-alcoolisées Britvic.

Au 1er , le groupe IHG se classait troisième groupe hôtelier mondial en nombre de chambres, avec un portefeuille de 5 032 établissements totalisant près de 744 368 chambres.

En , IHG vend InterContinental Hong Kong, un de ses hôtels les plus importants, pour 938 millions de dollars à un groupe d'investisseur[3].

En , IHG annonce l'acquisition de Six Senses Hotels pour 300 millions de dollars[4].

Principaux actionnairesModifier

Au [5]:

Cedar Rock Capital 8,20%
Boron Investments 6,29%
Fiera Capital Corp. (Investment Management) 6,06%
Fidelity Management & Research 5,63%
Fundsmith 5,62%
BlackRock Investment Management 2,69%
Capital Research & Management (Global Investors) 2,55%
NNIP Advisors 2,30%
Artisan Partners 2,23%
Legal & General Investment Management 2,06%


Hôtels appartenant à InterContinental Hotels GroupModifier

InterContinental Hotels Group est une firme contrôlant différentes marques d'hôtels :

CommunicationModifier

Activité de lobbyingModifier

Auprès des institutions de l'Union européenneModifier

InterContinental Hotels Group est inscrit depuis 2015 au registre de transparence des représentants d'intérêts auprès de la Commission européenne. Il déclare en 2016 pour cette activité des dépenses d'un montant de 100 000 euros[6].

Aux États-UnisModifier

Selon le Center for Responsive Politics, les dépenses de lobbying d'InterContinental Hotels Group aux États-Unis s'élèvent en 2016 à 200 000 dollars[7].

Ressources humainesModifier

Le recours à une société de sous-traitance pour le nettoyage, et les conditions de travail en vigueur dans cette entreprise entraînent en une grève d'un mois à l’hôtel Holiday Inn de Clichy-la-Garenne[8].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « https://www.ihgplc.com/en/about-us/our-leadership/our-board/patrick-cescau »
  2. https://www.bilan.ch/entreprises1/le_groupe_intercontinental_enregistre_une_hausse_du_benefice_en_2017
  3. IHG agrees $938 million sale of InterContinental Hong Kong, Reuters, 10 juillet 2015
  4. « IHG buys Six Senses Hotels business for $300 million », sur Reuters,
  5. Zone Bourse, « IHG : Actionnaires », sur www.zonebourse.com (consulté le 5 décembre 2019)
  6. « Registre de transparence », sur le site de la Commission européenne (consulté le 27 novembre 2017)
  7. (en) « Opensecrets.org », sur le site du Center for Responsive Politics (consulté le 27 novembre 2017)
  8. Rémy Descous-Cesari, « «Dans la sous-traitance hôtelière, c’est de l’esclavage moderne» », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 27 novembre 2017)