Holiday Inn

Holiday Inn
logo de Holiday Inn
Logo d'Holiday Inn.
illustration de Holiday Inn

Création 1952
Fondateurs Kemmons Wilson
Forme juridique Filiale
Siège social Atlanta, Géorgie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Michael D. Rose (d) (-)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires InterContinental Hotels GroupVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Hôtellerie
Produits hôtels
Société mère InterContinental Hotels Group
Sociétés sœurs Holiday Inn Express
Site web www.holidayinn.com

Holiday Inn est une chaîne d'hôtels américaine filiale du groupe anglais InterContinental Hotels Group.

HistoireModifier

Originellement, c'était une chaîne américaine, fondée en 1952, qui visait les familles américaines en voyage et en quête de logement à bon prix. En 1988, Holiday Inn a été achetée par Bass Brewers, qui appartient maintenant au groupe InterContinental Hotels.

Le premier hôtel de la chaîne fut nommé ainsi par son architecte, Eddie Bluestein, en référence au film L'amour chante et danse (1942) dont le titre original est Holiday Inn.

SitesModifier

Parmi les hôtels les plus importants de la chaîne ;

Ressources humainesModifier

Le recours à une société de sous-traitance (Héméra) pour le nettoyage, et les conditions de travail en vigueur dans cette entreprise entraînent le une grève à l’hôtel Holiday Inn de Clichy-la-Garenne[2],[3], grève qui dure encore à ce jour[4].

Notes et référencesModifier

  1. « https://www.commercialappeal.com/story/news/2017/04/02/hospitality-executive-boosted-holiday-inns-formed-promus-kept-promises/99885622/ » (consulté le 17 octobre 2020)
  2. Rémy Descous-Cesari, « «Dans la sous-traitance hôtelière, c’est de l’esclavage moderne» », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 27 novembre 2017)
  3. Eléa Pommiers, « « C’est de l’esclavage » : à l’Holiday Inn de Clichy, des salariés dénoncent leurs conditions de travail », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 5 décembre 2017)
  4. « Holiday Inn : en marche vers la mairie de Clichy / Oury Jalloh », sur L'actualité des luttes / Fréquence Paris Plurielle, (consulté le 19 janvier 2018)

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :