Ouvrir le menu principal

Institut universitaire en santé mentale de Québec

hôpital

Institut universitaire en santé mentale de Québec
Image illustrative de l’article Institut universitaire en santé mentale de Québec
Institut universitaire en santé mentale de Québec
Présentation
Coordonnées 46° 50′ 50″ nord, 71° 13′ 11″ ouest
Pays Drapeau du Canada Canada
Ville Québec
Adresse 2601, chemin de la Canardière
Fondation 2009
Site web http://www.institutsmq.qc.ca
Organisation
Type Hôpital psychiatrique
Affiliation Université Laval
Services
Nombre de lits 224 (courte durée)
289 (longue durée)
Spécialité(s) Santé mentale
Géolocalisation sur la carte : Québec (ville)

L'Institut universitaire en santé mentale de Québec (anciennement le Centre hospitalier Robert-Giffard) est un hôpital psychiatrique de Québec offrant des services spécialisés à des adultes vivant avec des troubles de santé mentale.

Il est affilié à l'Université Laval. Depuis le 1er avril 2015, l'Institut universitaire en santé mentale de Québec est fusionné au nouveau Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale (CIUSSS de la Capitale-Nationale).

L'établissement portait le nom de Robert Giffard, fondateur de Beauport et pionnier de la médecine en Nouvelle-France. Il est situé sur le chemin de la Canardière dans l'arrondissement de Beauport de la ville de Québec

HistoireModifier

  • 15 septembre 1845 - Ouverture du premier établissement psychiatrique au Québec, l'Asile provisoire de Beauport.
  • 1850 - L’établissement s'agrandit et devient le Quebec Lunatic Asylum.
  • 1865 - L’établissement change à nouveau de nom et devient l’Asile des aliénés de Québec.
  • 1875 - Dans la nuit du 29 au 30 janvier, un incendie ravage l'aile des femmes. 7 corps sont retrouvés mais 19 autres personnes manquent à l'appel.
  • 1893 - Le gouvernement confie le soin, la garde et l’entretien des malades de l’asile à la congrégation des Sœurs de la Charité de Québec.
  • 1897 - 9 janvier - Érection de la Paroisse de Saint-Michel-Archange de la scission des municipalités de Beauport et de Limoilou. Le territoire constitue à celui des édifice de l'Asile[1].
  • 1912 - L’Asile des aliénés de Québec devient l’Asile Saint-Michel-Archange.
  • 1914 - L'asile devient Hôpital Saint-Michel-Archange ; on y pratique une formation universitaire.
  • 1969 - 15 mars - Modification du statut de la Paroisse de Saint-Michel-Archange qui devient la municipalité de Saint-Michel-Archange
  • 1976 - 1er janvier - Annexion de la municipalité de Saint-Michel-Archange à la ville de Beauport[2].
  • 1976 - L’hôpital prend le nom de Centre hospitalier Robert-Giffard.
  • 1997 - Le gouvernement prend possession de l’établissement, administré par la communauté des Sœurs de la Charité de Québec depuis plus de 100 ans.
  • 2009 - L'établissement devient officiellement l'Institut universitaire en santé mentale de Québec.
  • 2015 - L'établissement est fusionné au nouveau Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale (CIUSSS de la Capitale-Nationale).

AdministrationModifier

Liste des Sœurs supérieures et Directeurs-généraux responsable de l'établissement[3]

  • 1893-1904 : Sœur Marie-Du-Sacré-Cœur - (Adéline Gauvin)
  • 1904-1906 : Sœur Sainte-Alice - (Célina Drolet)
  • 1906-1910 : Sœur Sainte-Euphémie - (Mathilda Hamelin)
  • 1910-1936 : Sœur Saint-Calixte - (Malvina Dagneau)
  • 1936-1942 : Sœur Saint-Ernest - (Marie-Eugénie Hamel)
  • 1942-1945 : Sœur Marie-Marthe - (Jeanne Bergeron)
  • 1945-1950 : Sœur Sainte-Darie - (Emmélie Corriveau)
  • 1950-1952 : Sœur Marie-de-Grâces - (Marie-Anna Garant)
  • 1952-1958 : Sœur Sainte-Bernadette-Soubirous - (Bernadette Montambault)
  • 1958-1965 : Sœur Sainte-Clara - (Lucienne Boissonneault)
  • 1965-1968 : Sœur Saint-Clément-de-Rome - (Albertine Roy)
  • 1968-1970 : Jean-Claude Mathieu
  • 1971-1983 : Léo-Paul Beausoleil
  • 1983-1986 : Réjean Cantin
  • 1986-1993 : Pierre-André Bernier
  • 1994-? : Réjean Cantin

RéférencesModifier

  1. Richard Leclerc, « Les municipalités à vocation religieuse au Québec », Études d'histoire religieuse, vol. 77,‎ , p. 101-116 (lire en ligne)
  2. « Saint-Michel-Archange », sur mairesduquebec.com (consulté le 13 décembre 2017)
  3. Jules Lambert, Mille fenêtres, Beauport, Centre hospitalier Robert-Giffard, , 209 p. (ISBN 9782980033841)

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :