Institut national de technique aérospatiale

agence spatiale espagnole

Logo de l'INTA
Logo de l'INTA
Nom officiel Instituto Nacional de Técnica Aeroespacial
Nom en français Institut national de technique aérospatiale
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Siège social Carretera de Ajalvir, km. 4

28850 Torrejón de Ardoz (Madrid)

Création 1942
Budget annuel 100 millions d'euros
Directeur général Fernando González García

L'Institut national de technique aérospatiale[1],[2],[3],[4],[N 1] (en espagnol : Instituto Nacional de Técnica Aeroespacial[5], INTA) est un organisme public espagnol dépendant du ministère de la Défense espagnol, chargé des projets de recherche spatiale et aéronautique.

Insigne du programme Nanosat
Reproduction du Nanosat 01

PrésentationModifier

L'INTA est fondé en 1942 comme Instituto Nacional de Técnica Aeronáutica par Felipe Lafita Babio, ingénieur naval, industriel et aéronautique. Le bureau d'études dirigé par Huarte Mendicoa dessine alors une série d'avions légers dont la construction est confiée à AISA : H.M.1 et H.M.5 d’école en 1943, H.M.7 à cabine fermée en 1947, H.M.9 pour le remorquage de planeurs.

La conception de son premier satellite date de 1974, avec le satellite scientifique INTASAT.

Dans les années 1990, l'INTA lance un programme de recherche et développement axé sur les satellites de petites dimensions microsatellites (satellites de quelques centaines de kg maximum) avec notamment le projet « MiniSatélites », qui aboutit sur la conception et au lancement depuis le territoire espagnol en 1997 du satellite scientifique MINISAT-01.

Ce projet ouvre la voie aux « NanoSatélites », des satellites de plus petites dimensions (environ 15 kg) : NANOSAT-1 (2004) et NANOSAT-1B (2009). Une seconde génération de NANOSAT de 40 kg est en cours d'élaboration ; la nouvelle série est inaugurée par le NANOSAT-2 dont la mission principale est la détection des feux de forêt (par infrarouge), avec un lancement prévu en 2010.

L'INTA travaille également depuis plus d'une décennie sur les drones (programmes ALBA, ALO & SIVA) et les Mini/Micro-drones.

Les recherches sur l'élaboration de radars à ouverture synthétique encore plus performant, font aussi partie des programmes de l'INTA : élaboration de radars embarqués sur des aéronefs ou des satellites, qui permettent une meilleure visibilité en zones d'ombres, forêt dense ou dans des conditions météorologiques adverses.

Les 5 centres technologiques de l'INTAModifier

  • INTA-Robledo de Chavela : centre de communication à Robledo de Chavela dans la province de Madrid, destiné à des opérations de mise et maintien à poste des véhicules spatiaux d'exploration du système solaire pour le compte de la NASA.
  • INTA-El Arenosillo : centre d'expérimentations atmosphériques et d'essais de fusées, situé à Mazagón sur le territoire de la commune de Moguer dans la province de Huelva dans le sud de l'Espagne. Il est le principal centre de lancement de fusées-sondes espagnoles et il est utilisé pour certifier en vol des engins aérospatiaux (drone, ...).
  • INTA-Centro de Ensayos de Granada : centre d'expérimentation à Chauchina dans la province de Grenade, destiné aux essais en vol pour les certifications des aéronefs.

Directeurs de l'INTAModifier

Début Fin Directeur Carrière
02/02/2018 Actuel José María Salom Piqueres Militaire
29/11/2013 01/02/2018 Ignacio Azqueta Ortiz Militaire
08/11/2012 29/11/2013 José Manuel García Sieiro Militaire
08/05/2009 08/11/2012 Jaime Denis Zambrana Civile
09/07/2004 08/05/2009 Fernando Gonzalez Garcia Civile
16/06/2000 09/07/2004 Fernando Cascales Moreno Civile
21/03/1997 16/06/2000 Emilio Varela Arroyo Civile
21/10/1995 21/03/1997 Álvaro Giménez Cañete Civile
26/07/1989[6] 14/10/1995 Enrique Trillas Ruiz Civile
20/01/1987[7] 21/07/1989 José Antonio Andrés Jiménez Militaire
1984 20/01/1987 Manuel Bautista Aranda Civile
Juan Vigón Suero-Díaz Militaire
Rafael Calvo Rodés Militaire
14/07/1970[8] Daniel Oliver Osuna
09/11/1962[9] 14/07/1970 Antonio Pérez-Marín Castro Militaire
07/05/1942 09/11/1962 Felipe Lafita Babío Civile

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. On trouve aussi parfois l'appellation « Institut national des technologies aérospatiales » par calque du nom anglais National Institute for Aerospace Technology.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier