Institut algérien du pétrole

L'Institut Algérien du Pétrole (IAP), est une grande école algérienne, spécialisée dans les métiers de l'industrie du pétrole et des hydrocarbures en général. Son siège est à Boumerdès et l'enseignement est donné sur 4 sites : Boumerdès, Arzew, Skikda et Hassi Messaoud[1].

Institut algérien du pétrole
Histoire et statut
Fondation
Type
Localisation
Localisation
Pays
Divers
Membre de
Site web

L'IAP a pour objet la prise en charge des besoins du secteur de l'énergie, en matière de formation de spécialisation, de perfectionnement, de recyclage et de recherche appliquée, toutes disciplines confondues. L'institut assure des formations opérationnelles de niveau international en adéquation avec les besoins du secteur de l'énergie[2].

Il est lié à la Sonatrach[3] mais, en juillet 2020, le conseil des ministres décide la « remise de l’Institut algérien du pétrole (IAP) sous l’autorité du ministère de l’Enseignement supérieur »[4].

MissionsModifier

Les principales missions de l'IAP se résument en :

  • La formation, le perfectionnement et le recyclage dans les différents domaines d'activité du secteur de l'énergie et en particulier des hydrocarbures,
  • L'organisation et la mise en œuvre des formations spécialisantes et diplômantes (techniciens supérieurs, ingénieurs et post-graduation spécialisée) dans les différents domaines d'activités du secteur des hydrocarbures,
  • La formation de techniciens, d'opérateurs et chefs de quart dans les différentes spécialités du secteur des hydrocarbures,
  • Le perfectionnement et le recyclage des cadres et techniciens en activité dans le secteur des hydrocarbures,
  • La recherche appliquée orientée en priorité vers les besoins du secteur des hydrocarbures,
  • La réalisation de prestations de services d'études, d'analyses et d'expertises dans ses domaines de compétences,
  • L'établissement d'échanges et de partenariats avec les universités et instituts nationaux et internationaux,
  • L'organisation de manifestations scientifiques et techniques.

Anciens élèvesModifier

Aujourd’hui, l'IAP constitue un relais important pour les entreprises algériennes et africaines.

Notes et référencesModifier

  1. « Ministère de l'Énergie - Algérie - Institut Algérien du Pétrole (IAP-CU) », sur www.energy.gov.dz (consulté le 22 janvier 2018)
  2. « Institut Algérien du Pétrole (IAP) | Algeria Global Markets - AGM », sur www.agm.net (consulté le 22 janvier 2018)
  3. La rédaction, « Concours d'accès à Sonatrach : Inscription en ligne jusqu'au 15 novembre - Algérie Focus », Algérie Focus,‎ (lire en ligne, consulté le 22 janvier 2018)
  4. « Croissance économique : Relance des secteurs des hydrocarbures et des mines, et audit profond de Sonatrach », sur www.elwatan.com (consulté le 4 août 2020)
  5. « Nouvelle nomination dans le secteur des hydrocarbures », Le Matin d'Algérie,‎ (lire en ligne, consulté le 22 janvier 2018)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier