Inséparable

genre d'animaux

Agapornis

Les inséparables (Agapornis sp.) sont de petits psittacidés vivant dans le sud de l'Afrique, y compris à Madagascar.

SystématiqueModifier

Les inséparables peuvent être subdivisés en trois groupes :

  • les oiseaux présentant un net dimorphisme sexuel ;
  • les oiseaux à cercle orbital blanc ne présentant pas de dimorphisme sexuel ;
  • enfin, deux espèces ne présentant ni dimorphisme sexuel ni cercle orbital blanc, l'Inséparable rosegorge et l'inséparable à collier noir.

RépartitionModifier

Les inséparables sont de petits perroquets vivant principalement dans le sud et le sud-est de l'Afrique.

NaturalisationModifier

Une population férale de trois espèces d'inséparables est établie depuis 1992 sur la côte d'Azur[1] ; parmi ces espèces, seuls les inséparables de Fischer se sont reproduits : ils sont donc inscrits en catégorie C de la liste des oiseaux de France.

CaractéristiquesModifier

Durée de vie : 12 à 15 ans

ÉtymologieModifier

Le terme « inséparable » tient au fait que les oiseaux de ce genre demeurent généralement en couples extrêmement liés. Selon une croyance répandue, si l'un des oiseaux meurt, l'autre se laisse mourir. En réalité, l'inséparable peut vivre seul[2], mais c'est un animal grégaire : il aime avant tout vivre en collectivité[3].

Liste des espècesModifier

D'après la classification de référence (version 2.2, 2009) du Congrès ornithologique international (ordre phylogénique) :

Notes et référencesModifier

  1. Frédéric Jiguet et la commission de l'avifaune française, « Les Inséparables de Saint-Jean-Cap-Ferrat et Beaulieu-sur-Mer, Alpes-Maritimes », Ornithos, Rochefort, Ligue pour la protection des oiseaux, vol. 14-6,‎ , p. 376-381 (ISSN 1254-2962).
  2. Johanne Vaillancourt et Philippe Thibodeau, « Centre aviaire Johanne Vaillancourt : L'inséparable », sur www.perroquet-perroquets.com (consulté le 28 septembre 2018)
  3. Protection suisses des animaux, « Inséparables », Feuille d'information PSA,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier