Ingo Maurer

designer, principalement de lumière

Ingo Maurer, né le dans l'île de Reichenau du lac de Constance et mort le à Munich[1], est un designer et un entrepreneur allemand spécialisé dans l'éclairage contemporain.

Ingo Maurer
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
MunichVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Inconnu (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Domaine
Installation lumineuse (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Distinctions
Liste détaillée
Q17353489 ()
Lucky Strike Designer Award ()
Royal Designers for Industry honoraire (d) ()
Royal Designers for Industry ()
Docteur honoris causa (Royal College of Art) ()
Prix de design allemand ()
Prix Compasso d'Oro ()
Schwabing Art Prize (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

 
Sculpture sans titre à Groningue (Pays-Bas).
 
Sculpture lumineuse du Kruisherenhotel à Maastricht.

De 1954 à 1958, Ingo Maurer étudie les arts graphiques à Munich. Il part travailler quelques années à New York et en Californie, avant de fonder son atelier Design M à Munich en 1963 et de se consacrer au design d'ensembles lumineux.

Il crée des installations éphémères, entre autres une soirée nomade à la fondation Cartier à Paris, et permanentes, notamment la composition YaYaHo au centre Pompidou. Il participe à de nombreuses installations lumineuses à Paris, New York, Milan, Amsterdam...

Il est fait chevalier des Arts et des Lettres en 1986 et reçoit en 2000 le Lucky Strike Designer Award.

Ses créations se caractérisent par un style poétique, enchanteur et humoristique. Parfois simples comme la lampe Lucellino ou élaborées comme Delirium Yum, elles gardent toujours un grand pouvoir d'enchantement.

Ses créations font partie des collections de design des grands musées (MoMA[2], SFMOMA[3]).

Réalisations remarquablesModifier

 
Luminaires My New Flame.

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. « « Magicien de la lumière », le designer Ingo Maurer est mort », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 25 octobre 2019)
  2. Collection du MoMA
  3. Collection du SFMOMA

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :