Royal College of Art

université britannique

Le Royal College of Art (RCA) est un établissement universitaire public britannique situé à Londres proposant des études post-graduées dans le domaine des arts, du design, de la conception d'architecture, de la mode, et de la communication[1].

Royal College of Art
Image dans Infobox.
Histoire et statut
Fondation
Type
Membre de
Jisc (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
2 150Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Ville
Pays

Fondé en 1837, il accueille des élèves du monde entier et possède un corps enseignant international.

En 2019, pour la cinquième année consécutive, le Royal College of Art est classé première université du monde des arts et du design par le QS World University Subject Rankings[2],[3].

HistoireModifier

Le Royal College of Art est établi en 1837, à Somerset House, sous le nom de Government School of Design[4].

Dans les années 1850, l'école propose ses premiers cours de design et d'arts graphiques. Inclue dans le projet d'institutions culturelles idéé par le prince Albert, en 1853, les locaux de l'école sont déplacés à South Kensington[5] et l'établissement prend le nom de Normal Training School of Art, puis de National Art Training School en 1863.

Un département dédié aux femmes, la Female School of Art, est ouvert dans un établissement séparé. Celui-ci sera fréquenté par Les artistes Kate Greenaway et Gertrude Jekyll, d'entre autres. En 1896, l'école est rebaptisée « Royal College of Art »[4].

L'établissement crée sa propre école de mode en 1948, dirigée par Madge Garland, Janey Ironside et Wendy Dagworthy, d'entre autres[6]. En 1967, une charte royale lui est accordée, ce qui lui octroie le statut d'université indépendante délivrant ses propres diplômes[4]. À la fin des années 1970, quelques étudiants sortant de l'établissement se font remarquer comme précurseurs du mouvement des Nouveaux Romantiques (New Romantics)[7].

LocauxModifier

Le Royal College of Art possède trois campus : South Kensington, Battersea et White City.

Le premier est un bâtiment construit dans les années 1960, sur Kensington Gore, à quelques mètres de Hyde Park, appelé Darwin Building et conçu par trois enseignants de l'époque, H. T. Cadbury-Brown, Hugh Casson et Robert Goodden. En 1991, le département de sculpture déménage vers un deuxième campus, à Battersea, dans une ancienne usine, près de la Tamise. Puis, l'agence Wright & Wright a totalement rénové ce lieu et les nouveaux locaux sont inaugurés en 2009.

D'autres espaces ont été ouverts sur le site de Battersea : le Dyson Building, en 2012, nommé en l'honneur du designer industriel James Dyson[8] et le Woo Building, en 2015, dédié à la céramique, à l'orfèvrerie, aux métaux et au verre[4].

Un troisième campus fut ouvert en 2017 à White City, dans le site de l'ancien Media Village de la BBC, pour accueillir les écoles de communication et d'humanités, ainsi qu'une section de l'école d'architecture[9],[10].

Professeurs notablesModifier

  • Jules Dalou (1838-1902), professeur de sculpture de 1874 à 1879 ;
  • Édouard Lanteri (1848-1917), professeur de sculpture de 1880 à 1917.

Étudiants notablesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Degree Programmes », sur Royal College of Art (consulté le )
  2. (en) « Art & Design », sur Top Universities, (consulté le )
  3. « RCA Ranked World’s Top Art & Design University for Fifth Year », sur Royal College of Art (consulté le )
  4. a b c et d (en) « Our History », sur www.rca.ac.uk (consulté le )
  5. (en) Andrew Cappetta, « The Royal College of Art: Expanding Tradition at the "Best Art School in the World"* », Art & Education,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. (en) Neil Parkinson, « Fashion at the Royal College of Art: Paris, Kensington (1948-56) », Google Arts & Culture (consulté le )
  7. Marnie Fogg (dir.) et al. (trad. de l'anglais par Denis-Armand Canal et al., préf. Valerie Steele), Tout sur la mode : Panorama des chefs-d’œuvre et des techniques, Paris, Flammarion, coll. « Histoire de l'art », (1re éd. 2013 Thames & Hudson), 576 p. (ISBN 978-2-08-130907-4), « Le stylisme radical », p. 430
  8. (en) Amy Fearson, « The Dyson Building by Haworth Tompkins », Dezeen,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. (en) « Royal College of Art to open campus at BBC White City site », Evening Standard,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. (en) « Royal College of Art sets up creative hub in White City », Hammersmith & Fulham,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. « Hommage aux lauréats des bourses de carrière », sur Conseil des arts et des lettres - Québec (consulté le )

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Lien externeModifier