Ouvrir le menu principal

Ingénieur de l'agriculture et de l'environnement

IAE

Ingénieur de l'agriculture et de l'environnement

En France, le corps des ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement (IAE) du ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt est classé dans la catégorie A de la fonction publique de l'État. Il comprend 4027 agents en 2016[1].

HistoriqueModifier

Le statut des IAE a été créé en 2006. Il est issu de la fusion des trois corps d'ingénieurs des travaux du ministère de l'Agriculture : ITA (ingénieurs des travaux agricoles), ITEF (ingénieurs des travaux des eaux et forêts), et ITR (ingénieurs des travaux ruraux).

FormationModifier

La formation des ingénieurs de l'agriculture se fait à AGROSUPDijon, (http://www.agrosupdijon.fr/) et à l'Ecole Nationale du Génie de l'Eau et de l'Environnement de Strasbourg (ENGEES) (https://engees.unistra.fr/) pour une durée de trois ans.

Concernant AGROSUPDijon, la formation des élèves fonctionnaires compte quelque 30 élèves chaque année, sur une promotion d'une centaines d'élèves agronomes civils et fonctionnaires confondus. Durant la première année, ils suivent une formation générale d'ingénieur agronome, avec les élèves civils. La seconde année peut s'effectuer également à AGROSUPDijon, mais depuis 2016, une formation d'IAE forestiers à Nancy a été ouverte (environ 10 postes par an), il est donc possible d'effectuer les 2 dernières années de formations à AgroParistech à Nancy, celle-ci est spécifique aux ingénieurs fonctionnaires. Comme les ingénieurs civils, les élèves peuvent demander d'effectuer leur troisième année dans une autre école qu'Agrosup, dans la limite des exeats autorisés par le ministère.

L'élève ingénieur est rémunéré durant toute sa scolarité, selon la grille indiciaire fixée par le ministère. Il bénéficie tout de même au sein de l'école et des infrastructures du statut étudiant.

La page du site de l'école concernant les IAE http://www.agrosupdijon.fr/formation-ingenieur/ingenieur-fonctionnaire-specialite-agronomie-ou-foret/

EmploiModifier

A la sortie de l'école et dès l'obtention de leur diplôme d'ingénieurs, les élèves entrent dans le corps des ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement (IAE) du ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, classé dans la catégorie A de la fonction publique de l'État.

Les IAE sont chargés de fonctions d’encadrement, d’ingénierie et d’expertise. Ils participent à la mise en œuvre des politiques dans les domaines suivants :

  • La mise en valeur agricole, forestière, halieutique et agro-industrielle ;
  • La gestion et la préservation des espaces, des ressources et des milieux naturels ;
  • L’aménagement, le développement et l’équipement des territoires ainsi que leur protection contre les risques naturels ;
  • La qualité et la sécurité sanitaires dans la chaîne alimentaire.

Ils peuvent être chargés, dans ces domaines, de fonctions de formation, d'encadrement, de recherche et de développement.

Ils exercent principalement leurs fonctions au ministère de l’agriculture ou au ministère de l’environnement, dans les établissements publics de l’État qui en dépendent ou dans les établissements publics d’enseignement agricole (DRAAF, DDT, EPL).

Textes officielsModifier

RéférencesModifier

  1. Gilbert Pescatori, La place des corps d'ingénieurs ITPE - IAE - ITM - ITGCE dans les services de l'État : rapport du CGAAER n° 10191, , 68 p. (lire en ligne), p. 6