Ouvrir le menu principal

Indexation (finance)

ajustement d'une valeur sur un indice
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Indexation.

En finance, l'indexation est l'ajustement d'une valeur sur un indice (indice d'inflation, indice boursier) ou un taux de référence.

Une somme indexée évolue ainsi en suivant l'évolution de l'indice de référence ; ce peut aussi être un taux qui évolue à proportion d'un autre taux.

Juridiquement, l'indexation d'une valeur sur une autre peut, selon les cas, être autorisée, interdite ou rendue obligatoire.

Un exemple d'indexation organisée légalement, en France, est celui des loyers des baux d'habitation, qui dépend de l'indice de référence des loyers.

En Belgique, les salaires dans la fonction publique et les allocations sociales, ainsi que certains salaires dans le privé (en fonction des conventions collectives de branches) sont indexés par rapport à l'indice santé, une fois l'"indice-pivot" atteint, l'augmentation est automatique. Ce système a été fortement critiqué par l'OCDE et par la Commission européenne et fait l'objet de nombreux débats politiques depuis lors[1],[2],[3].

En finance, cette technique est aussi appelée gestion passive dont le but est de répliquer la performance d'un indice de référence sur une certaine période en assurant une déviation minimale à l'aide d'outils d'optimisation ou de réplication.

Notes et référencesModifier