Ouvrir le menu principal
Hydrie apulienne à figures rouges, v. 360-350 av. J.-C., British Museum (Vase F 19)

Dans la Grèce antique, une hydrie ou kalpis (en grec ancien ὑδρία / hydría ou κάλπις / kálpis) est un vase fermé muni de trois anses, deux latérales permettant son transport, et une à l'arrière permettant de verser. Elle est utilisée pour recueillir et transporter l'eau.

Sommaire

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Une nouvelle hydrie de Caeré ; Vassilios G Kallipolitis; Vendôme : Presses Universitaires de France, 1956. (OCLC 44833190)
  • Fragments d'une hydrie de Caeré à représentation homérique (Musée du Louvre) ; Edmond Pottier; Paris, E. Leroux, 1933. (OCLC 18344388)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :