Hydarnès III

satrape d'Arménie de la dynastie des Orontides

Hydarnès III
Fonctions
Satrape d'Arménie
Prédécesseur Hydarnès II
Successeur Teritouchmès
Biographie
Dynastie Hydarnides
Nom de naissance Vidarna
Date de naissance Ve siècle av. J.-C.
Lieu de naissance Empire perse
Date de décès
Lieu de décès Empire perse
Père Hydarnès II
Fratrie Orontès
Conjoint Parysatis
Enfants 1. Teritouchmès
2. Tissapherne
3. Stateira
4. Métrostès
5. Hélicos
6. Roxane
7. Un fils
8. deux filles
Religion Religion perse antique

Hydarnès III (en vieux perse : 𐎻𐎡𐎭𐎼𐎴[1], en grec ancien : Ιδηρνης γʹ, et en arménien : Հիդարնես Գ), mort en , est un satrape perse[2] de l'époque achéménide appartenant à la dynastie des Hydarnides, qui dirige l'Arménie de à [3]

BiographieModifier

Hydarnès III serait le petit-fils[4] d'Hydarnès Ier, l'un des sept nobles perses qui portèrent Darius Ier sur le trône après avoir tué le mage Smerdis[5]. Le fils et homonyme de ce dernier, Hydarnès II, fut chef des Immortels et gouverneur de Sardes en Lydie sous Xerxès Ier, qu'il accompagne dans son expédition contre Athènes[6].

Hydarnès III est satrape d'Arménie sous Darius II[7]. Cependant, Pierre Briant souligne que « personne ne peut dire avec assurance qu'il [Hydarnès III] appartient bien à la descendance de l'un des conjurés de 522 »[8]. Dans ce contexte, rien ne permet non plus d'envisager que le gouvernement de l'Arménie ait été attribué à titre héréditaire à cette famille, les pseudo « Hydarnides »[9].

Toutefois après la mort de Teritouchmès, fils d'Hydarnès III, l'union d'Orontès Ier, lui aussi satrape d'Arménie, avec Rhodogune, fille de Stateira et petite-fille d'Hydarnès III, permettait aux Orontides d'Arménie, puis à leur successeur les rois de Commagène, de se prévaloir à la fois d'une ascendance achéménide et de revendiquer descendre de l'un des « sept » Perses fameux à l'origine de la fortune de Darius Ier.

FamilleModifier

Mariage et enfantsModifier

Selon Ctésias, Hydarnès III et son épouse (peut-être nommée Parysatis), enterrée vivante par Parysatis, sont les parents de[10] :

AscendanceModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Vidarna.
  2. Peut-être d'origine arménienne.
  3. Cyrille Toumanoff, Les dynasties de la Caucasie chrétienne de l'Antiquité jusqu'au XIXe siècle : Tables généalogiques et chronologiques, Rome, , p. 393.
  4. Ou l'arrière petit-fils.
  5. Hérodote, L'enquête, livre III, chapitre 70.
  6. Hérodote, L'enquête, livre VIII, chapitres 113 & 118.
  7. Pierre Briant, Histoire de l'Empire perse de Cyrus à Alexandre, Fayard, Paris, 1996 (ISBN 2-213-59667-0), p. 606.
  8. Pierre Briant, op. cit., p. 607.
  9. Cyrille Toumanoff, op. cit. p. 403-405.
  10. Cyrille Toumanoff, op. cit., p. 404.
  11. Xénophon, Anabase, livre II, chapitre 3, § 17, cité par Pierre Briant, op. cit., p. 607.
  12. Pazouk D'Arménie — gw.geneanet.org.
  13. Pazouk D'ARMENIE — gw.geneanet.org.