Obusier M102 de 105 mm

arme à feu
(Redirigé depuis Howitzer 105 mm M102)

Obusier M102 de 105 mm
Image illustrative de l'article Obusier M102 de 105 mm
Tir d'un Obusier M102 de 105 mm par des parachutismes américains lors d'un exercice (Alaska, ). L'obus tiré est clairement visible sur la photo.
Caractéristiques de service
Type Obusier
Service 1964 - présent
Utilisateurs voir article
Conflits Guerre du Viêt Nam
Invasion de la Grenade
Guerre du Golfe
Guerre d'Irak
Guerre du Liban
Guerre civile du Salvador
Production
Année de conception 1962
Constructeur Drapeau : États-Unis Rock Island Arsenal
Coût unitaire 56 927 USD [1]
Caractéristiques générales
Poids du canon seul 408 kg [2]
Poids du canon et de l'affût 1 514 kg [2]
Longueur en calibre 32 calibres
Longueur du canon et de l'affût 6,7 m (en déplacement) [2]
Largeur du canon et de l'affût 1,9 m (en déplacement) [2]
Hauteur du canon et de l'affût 1,6 m (en déplacement) [2]
Support Affut sur roues M31[2]
Calibre 105 mm
Cadence de tir 3 (normale) à 10 coups par minute (soutenue pendant 3 min max)[2]
Portée pratique 11 500 m
Portée maximale 15 100 m (obus HERA à portée améliorée)
Munitions Obus semi-encartouché 105×372R
voir article
Alimentation Manuelle
Hausse −5° à +75°
Azimut 360°
Mécanisme Culasse à glissement vertical
Syst. d'absorption du recul Frein hydropneumatique M137A1[2]
Course de recul 1,3 m max[2]
Servants 8
Organe de visée Viseur panoramique (x4) M113A1
Quadrant de contrôle de tir M134A1
Télescope coudé (x8) M114A1 [2]
Conduite de tir Manuelle


Le Obusier de 105 mm M102 est un obusier américain dérivé de ceux de type M1. Conçu dans les années 1960 aux États-Unis, il entre en service à partir de 1966 et il a été utilisé lors de la guerre du Viêt Nam puis lors de la guerre du Golfe et de la guerre d'Irak. Il est en cours de remplacement par une autre pièce de calibre 105 mm, l'obusier de 105 mm M119[3], dérivé du L118 light gun britannique.

Obusier 105 mm M102 en 2004.
Obusier 105 mm M102 en 2004.

Il s'agit d'un obusier, le rapport entre la longueur de la partie rayée du tube et son calibre se situant en dessous de 25.

ConceptionModifier

L'obusier M102 une pièce d'artillerie légère et remorquable, qui possède une silhouette très basse en position de tir. Le train de roulement sur pneumatique permet une rotation aisée de 6 400 , soit 360 °, de la pièce autour de la plateforme de tir.

Pour les tirs indirects, où la cible n'est pas visible, le pointage du M102 est assuré par un viseur panoramique M113A1 (grossissement x4), sur un montage M134A1 et un quadrant de contrôle de tir M14A1[2]. Un télescope coudé M114A1 à grossissement x8 vient compléter le dispositif pour les tirs directs.

HistoriqueModifier

Pendant près de 30 ans, à savoir de la Seconde Guerre mondiale jusqu’au milieu de la guerre du Vietnam, les unités d'artillerie de campagne et mécanisées américaines furent dotées de l'obusier M101 de 105 mm et ses variantes (M2, M2A1 et M101 A1). Pièce précise, fiable et robuste, elle souffrait néanmoins de deux défauts : un poids important (plus de 2,3 tonnes) et un tube court (22,5 calibres soit 2,365 m) limitant sa portée.

L'US Army émit dès 1955 la demande d'une arme de même calibre, tirant les mêmes munitions mais plus maniable. Le Bureau d’étude du Rock Island Arsenal présenta les plans du prototype XM-102, composé du tube M137 , du système d’absorption du recul M37 et de l'affut M31. Celui ci fut achevé en 1962 et les essais furent concluants. L'homologation officielle fut accordée l'année suivante et les premiers exemplaires de série sortirent des chaines de production au mois de janvier 1964[4],[5].

Les premiers exemplaires furent envoyés au Vietnam dès juin 1964[4],[5]. Le 1st Battalion du 21st Field Artillery Regiment (en) intégré à la 1st Cavalry Division fit partie des premières unités dotée du nouvel obusier.

Le remplacement des M101 par les M102 au sein des troupes américaines, se fit progressivement durant les 4 années suivantes, non sans réticences de la part des artilleurs[3]. En effet, le M101 avait été largement éprouvé et celui-ci était maitrisé dans ses moindres aspects depuis plusieurs décennies. Les arguments étaient que la culasse à hauteur de taille du M101 facilitait la rapidité de chargement, sa garde au sol était plus élevée lors des déplacements et son coût était bien moindre par rapport au M102[3].

Le nouvel M102 présentait cependant des arguments significatifs balayant cette résistance au changement. Il était plus léger d'une tonne par rapport au M101A1 (1.5 tonne contre 2.5[3]) ce qui permettait d'emporter plus de munitions durant les opérations aéroportées. De plus, il nécessitait seulement un tracteur M37 type 3⁄4-ton 4x4 truck (en) au lieu d'un M35 type 2½-ton 6x6 truck (en) pour ses déplacements au sol. Un autre avantage majeur était sa possibilité d'effectuer des tirs à 360°, tandis que le M101A1 avec son débattement en gisement de 23° à gauche et droite devait être déplacé selon le besoin. Coté munition, le M102 tire les mêmes projectiles semi encartouchés que le M101, mais grâce à son tube plus long (32 calibres au lieu de 22), ceux ci ont une vitesse initiale plus élevée et donc une portée améliorée[6]. Sa silhouette plus basse en faisait une cible plus difficile pour l'ennemi, un avantage qui l'emportait de loin sur l'inconvénient d'être moins pratique à charger.

UtilisationModifier

Au sein des forces armées américaine, le M-102 est déployé à raison de dix-huit pièces par bataillon (six par batterie). Il est surtout utilisé par les divisions aéroportées, pour qui la légèreté d'une arme compte plus que sa portée.Since 1964, the Army has acquired 1,150 M-102 towed howitzers. Le canon M102 105mm est utilisé par l'infanterie légère. Il équipe aussi les avions Lockheed AC-130 (canonnières volantes).

Pays utilisateursModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Department of Defense appropriations for fiscal year 1975; hearings before a subcommittee of the Committee on Appropriations, United States Senate, ... PT.2. », sur HathiTrust (consulté le 15 octobre 2020).
  2. a b c d e f g h i j et k (en) United States. Department of the Army, Operator's Manual for Howitzer, Light, Towed, 105-mm, M102 (1015-00-086-8164), Headquarters, Department of the Army, , 97 p. (lire en ligne)
  3. a b c et d (en) Global Security. Org, M102 105 mm Lightweight Towed Howitzer http://www.globalsecurity.org/military/systems/ground/m102.htm
  4. a et b (en) FAS.Org, M102 105mm Lightweight Towed Howitzer https://fas.org/man/dod-101/sys/land/m102.htm
  5. a et b (en) militaryfactory.com, The M102 was the successor to the M101 series of light towed howitzer. https://www.militaryfactory.com/armor/detail.asp?armor_id=97
  6. Christopher Chant, A Compendium of Armaments and Military Hardware (Routledge Revivals), New York, Routledge, (ISBN 978-0-415-71068-8, lire en ligne), p. 99
  7. a b c d e f g h i j et k SIPRI Arms Transfers Database

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :