Howard Baskerville

éducateur américain

Howard Baskerville ( - ) était un professeur américain à l'école de la mission présbytérienne à Tabriz, en Iran. On se réfère souvent à lui comme le La Fayette de l'Iran. (J. Lorentz)

Howard Baskerville
HBaskerville.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 24 ans)
TabrizVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Howard Conklin BaskervilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

En 1908, durant la révolution constitutionnelle de l'Iran, il décida de rejoindre les constitutionnalistes et de se battre contre le Shah Qajar Mohammad Ali Shah. Il fut tué par balles alors qu'il était à la tête d'un groupe de combattants étudiants afin de briser le siège de Tabriz.

Baskerville était un professeur à l'école américaine, une des institutions créées par les missionnaires américains qui travaillaient dans la région depuis le milieu du XIXe siècle. Il arriva à Tabriz en 1907, fraîchement sorti du séminaire théologique de Princeton, afin d'enseigner à la American Memorial School à Tabriz, et fut pris par l'ambiance révolutionnaire qui régnait alors en Iran. Il combattit le blocus des royalistes qui visait à affamer la ville. Le , il mena un contingent de 150 combattants nationalistes dans une bataille contre les forces du roi. Une balle lui perfora le cœur et il mourut instantanément, 9 jours après son vingt-quatrième anniversaire.

Beaucoup de nationalistes iraniens portent toujours une grande admiration à Baskerville qu'ils tiennent pour un exemple d'allié bienvenu et d'une "troisième force" utile qui aurait pu briser le pouvoir de Londres et de Moscou à Téhéran.

Il est considéré par certains iraniens comme un martyr; il est enterré à Tabriz.

Une sculpture de lui est aujourd'hui située dans la Maison de la constitution de Tabriz.

Un tapis persan tissé à partir de sa photo a été réalisé par les artisans de Tabriz et envoyé à la mère de Baskerville aux États-Unis, en reconnaissance de son courage et de son sacrifice.

RéférencesModifier

  • Lorentz, J. Historical Dictionary of Iran (Dictionnaire historique de l'Iran). 1995. (ISBN 0-8108-2994-0)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :