Horgen

commune suisse

Horgen est une commune suisse du canton de Zurich, située dans le district homonyme.

Horgen
Horgen
Vue de Horgen depuis le lac de Zurich.
Blason de Horgen
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Zurich Zurich
District Horgen
Localité(s) Hirzel
NPA 8810, 8812, 8813, 8815 Horgenberg
8816 Hirzel
8135 Sihlwald, Sihlbrugg
No OFS 0295
Démographie
Population
permanente
23 090 hab. (31 décembre 2020)
Densité 749 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 15′ 39″ nord, 8° 35′ 52″ est
Altitude 408 m
Superficie 30,83 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation
Localisation de Horgen
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Zurich
Voir sur la carte administrative du canton de Zurich
City locator 14.svg
Horgen
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Horgen
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Horgen
Liens
Site web www.horgen.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

GéographieModifier

Selon l'Office fédéral de la statistique, Horgen mesure 30,83 km2[2].

Au pied du Horgenberg et au bord du lac de Zurich, Horgen est un chef-lieu de district. C'est une vaste commune qui s'étend du lac à la chaîne de l'Albis.

La commune recouvre les localités ou hameaux suivants : Arn, Hirzel, Horgenberg, Käpfnach, Oberdorf, Sihlbrugg Station, Sihlwald, Tannenbach, et Waldegg.

PréhistoireModifier

On désigne sous le nom de civilisation de Horgen la période allant de 3300 à 2800 av. J.-C. en Suisse centrale et orientale. Elle a été baptisée ainsi en raison du site néolithique de Horgen-Scheller.

HistoireModifier

 
Photo aérienne prise à 800 m par Walter Mittelholzer (1919).

En 1406, Horgen devint un bailliage de la ville de Zurich. Cette localité possédait alors le meilleur débarcadère du lac de Zurich et devint l’un des plus importants lieux de transbordement du Plateau suisse. En 1639, la bourgade fut élevée au rang de marché.

Le , Horgen absorbe la commune voisine d'Hirzel[3].

ÉconomieModifier

Horgen a été agricole jusqu'au début de l'industrialisation au XIXe siècle, avec une prédominance de la viticulture et de l'élevage laitier. La viticulture a été complètement abandonnée dans le premier quart du XXe siècle en raison de l'apparition de ravageurs (phylloxéra) à partir de 1850 et de la localisation défavorable. Aujourd'hui, il existe encore 30 exploitations agricoles, dont 25 à temps plein. La mine de Käpfnach est une ancienne mine de lignite et de marne et, avec une longueur totale de tunnel de 80 km, elle est la plus grande de ce type en Suisse.

Au XVIIIe siècle, il y avait plusieurs tanneries à Horgen. La tannerie Hüni, fondée en 1728, existe toujours aujourd'hui sous le nom de Hüni AG et dispose d'une technologie d'automatisation pour les tanneries en Suisse et à l'étranger. L'industrialisation a eu un fort impact sur Horgen depuis le milieu du 19e siècle, l'industrie de la soie naissante dominant au début avec plus de dix usines de tissage de la soie (par exemple Weberei Stünzi Söhne), suivie par l'industrie des machines (par exemple Wanner, Grob, Stäubli, Schweiter, Oetiker). Nombre de ces grandes entreprises sont ou ont été actives au niveau international depuis leurs débuts et exportent une grande partie de leur production. Les relations intenses de l'industrie de la soie du district de Horgen avec l'Amérique du Nord ont conduit à l'existence d'un consulat américain à Horgen de 1878 à 1895.

En 1943, pendant la guerre, les quatre usines de machines textiles Grob, Schweiter, Stäubli et Vollenweider se sont réunies pour former le groupe d'intérêt « Les 4 de Horgen » afin de surmonter les difficultés de l'époque. Ils ont commencé à travailler ensemble sur les marchés mondiaux (quota d'exportation d'environ 90 %) en tant qu'association de vente et de publicité afin de pouvoir conserver leur indépendance. Au cours du XXe siècle, l'accent économique s'est déplacé de plus en plus vers les entreprises de services. Les banques, les sociétés de gestion d'actifs et de biens immobiliers, les compagnies d'assurance, les instituts de recherche, les centres de traitement et de formation des banques et les sociétés de cartes de crédit sont des employeurs importants. En outre, les autorités du district, le tribunal de district et l'établissement pénitentiaire qui lui est affilié sont situés à Horgen.

DémographieModifier

Selon l'Office fédéral de la statistique, Horgen compte 23 090 habitants fin 2020[1]. Sa densité de population atteint 749 hab./km2.

CultureModifier

Patrimoine bâtiModifier

TransportsModifier

PersonnalitésModifier

  • Elisabeth Feller (1910-1973), entrepreneuse et mécène, est née et décédée à Horgen.

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le ).
  2. a et b « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le ).
  3. « Répertoire officiel des communes de Suisse - Mutations 2017 », sur https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home (consulté le ).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :